Conduite technique de la menthe: Diagnostic dans la province de Settat

Agents pathogènes et moyens de lutte

Selon les déclarations des agriculteurs, deux maladies de la menthe sont considérées très importantes (Tableau 1): l’oïdium et la rouille. L’oïdium se développe avec l’humidité (entre 50 et 90%) et la température (entre 10 et 35ºC), et le champignon se caractérise par l’apparition d’un feutrage blanc d’aspect farineux sur les feuilles. Les plantes attaquées peuvent se dessécher et mourir.

La rouille est la maladie fongique la plus répandue de la menthe. Elle se présente sous forme de pustules orangées sur les feuilles et les tiges. Les feuilles affectées jaunissent et se déforment puis tombent. La croissance des plantes est réduite. La maladie est plus importante par temps frais au printemps et en automne.

Les traitements avec les fongicides visent la lutte contre ces deux principales maladies. De nombreux agriculteurs font un à deux traitements par production. Certains ne traitent pas contre ces maladies.

D’après cette enquête, 11 différents fongicides à base d’une seule ou de deux matières actives ont été utilisés sur la menthe en 2007-08 (Tableau 2). Ce sont des produits homologués au Maroc pour traiter les cultures maraîchères. Ces fongicides restent valables en attendant l’homologation de produits spécifiques pour la menthe.

Mollusques et moyens de lutte

Plus de 40% d’agriculteurs se plaignent des escargots et des limaces. En hiver, ces ravageurs font des dégâts aisément repérables. Les feuilles sont rongées ou même dévorées entièrement. Les producteurs surveillent leurs parcelles pour éviter ces ravageurs. En cas de pullulation, ils utilisent les appâts empoisonnés.

Dans cette enquête, 37 agriculteurs (soit 49%) ont déclaré avoir eu recours aux appâts empoisonnés. Les traitements contre les escargots et/ou les limaces sont réalisés en hiver dès la présence de ces ravageurs et surtout dès l’apparition de dégâts sur le feuillage. En général, l’épandage des appâts empoisonnés se fait en fin d’après midi aux alentours des parcelles de menthe.