31.6 C
New York
vendredi, juin 21, 2024

Buy now

Fertilisation foliaire potassique de la pomme de terre

Effet de la fertilisation foliaire potassique sur le rendement de la pomme de terre

(Campagne 2018-2019)

  Bamouh A., Nasri L., Hrameche O., Mahnen M., Nakro A., Département de Production, Protection et Biotechnologie Végétales, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat (Maroc)

RÉSUMÉ

Ce travail de recherche présente les résultats d’un essai au champ de fertilisation foliaire potassique sur la pomme de terre. L’essai a été réalisé en champ de production d’un agriculteur à Ain Taoujdate, dans la plaine de Saïss (Maroc). L’objectif de cet essai est d’évaluer l’effet de la fertilisation foliaire potassique sur la croissance et le rendement de la pomme de terre. Le produit utilisé est un engrais foliaire à base de K2SO4 (Kleaf), avec ou sans mouillant (Trisert-CB).

Cinq traitements expérimentaux ont été étudiés et ont consisté en un témoin représentant la pratique de l’agriculteur (T1), l’application d’une (T2) ou de deux (T3) pulvérisations foliaires d’une solution de sulfate de potasse à 2% seule, ou avec l’ajout d’un mouillant à 0,2% avec une (T4) ou deux applications foliaires potassiques (T5). Le dispositif expérimental adopté est un bloc aléatoire complet avec 4 répétitions. Chaque application foliaire correspond à une dose apportée équivalente à 8 Kg de K2O/ha. Ces applications de fertilisation foliaire potassique ont été apportées en sus de la pratique de l’agriculteur, représentée par T1. La première fertilisation foliaire a été appliquée à 43 jours après plantation (stade début tubérisation) (T2, T3, T4 et T5), la deuxième à 74 jours après plantation (stade grossissement des tubercules) (T3 et T5). Les mesures effectuées au niveau de cet essai concernent les paramètres de croissance (hauteur des plantes, indice de chlorophylle, indice foliaire et matière sèche totale) et les paramètres de production (rendement, nombre moyen de tubercules par plante et poids moyen du tubercule).

Les résultats obtenus ont montré que l’application d’un seul apport foliaire de potassium (16 kg/ha de sulfate de potassium) mélangé à un mouillant (1,25 L/ha du mouillant Trisert) a significativement augmenté le rendement de la pomme de terre de 10,5% et du nombre des tubercules par plante de 35,5%. Sans mouillant, cette même application n’a eu aucun effet sur le rendement de la pomme de terre. Deux pulvérisations foliaires potassiques, avec ou sans mouillant, ont enregistrées des rendements supérieurs au témoin de 7%, mais restent inférieurs à ceux obtenus par un seul apport potassique précoce avec mouillant. Un seul apport de fertilisation foliaire potassique, sans mouillant, au début de la tubérisation du tubercule n’a pas eu d’effet sur le rendement.

La fertilisation foliaire de la pomme de terre au du sulfate de potassium, avec l’ajout du mouillant, a montré un effet remarquable par rapport au témoin sur la hauteur (+8,6%), le taux de chlorophylle foliaire (+6%), la matière sèche totale (+21%) et l’indice foliaire (+59%) de la pomme de terre. Le rendement de la pomme de terre a été positivement et significativement corrélé à la hauteur des plantes, à la matière sèche totale et au nombre moyen de tubercules par plante.

Un seul apport foliaire précoce du sulfate de potassium avec l’ajout du mouillant a généré pour l’agriculteur une marge brute de 11 402 DH/ha. Deux pulvérisations foliaires potassiques, avec ou sans mouillant, ont également réalisé une augmentation importante de de la marge brute qui est de l’ordre de 8 000 DH/ha. Ces deux augmentations de marge brute correspondent respectivement à 10,0% et 7,5% de la valeur de la production par rapport au témoin.

Mots clés: Fertilisation foliaire, Potassium, Pomme de terre, mouillant, Kleaf, Trisert, Rendement, Saïss, Maroc

Figure 1: Installation de l’essai – 23/03/2019

Figure 2: Les moments des apports potassiques foliaires sur la courbe de dynamique d’absorption du potassium par la pomme de terre

Figure 3: Effet de la fertilisation foliaire potassique sur le rendement des plantes de la pomme de terre (8/06/2019, 40 j après deuxième application foliaire)

Figure 4: Effet de la fertilisation foliaire potassique sur l’indice foliaire des plantes de la pomme de terre (8/06/2019, 40 j après deuxième application foliaire)

Figure 5: Effet de la fertilisation foliaire potassique sur la matière sèche totale des plantes de la pomme de terre (8/06/2019, 40 j après deuxième application foliaire)

Figure 6: Récolte de l’essai – 08/06/2019

CONCLUSION

L’objectif visé par cette étude est de déterminer l’effet de la fertilisation foliaire potassique sur la productivité de la pomme de terre. Les essais ont été conduits dans la plaine de Saïss.

La synthèse des résultats permet de dégager les conclusions suivantes:

  • Du point de vue global, l’apport du sulfate de potassium sous forme foliaire a eu un effet positif sur la croissance, la production et le rendement de la pomme de terre.
  • Un apport précoce du sulfate de potassium avec l’ajout du mouillant a montré un effet remarquable sur la matière sèche totale et l’indice foliaire de la pomme de terre, qui ont augmenté respectivement de 21% et 59% par rapport au témoin.
  • L’application d’un seul apport foliaire de potassium mélangé à un mouillant (16 kg/ha de sulfate de potassium et 1,25 L/ha du mouillant Trisert) a augmenté significativement le rendement de la pomme de terre de 10,5% et du nombre des tubercules par plante de 35,5%.
  • La fertilisation foliaire potassique a augmenté la teneur en matière sèche des tubercules de pomme de terre de 10% par rapport au témoin.
  • Un seul apport foliaire précoce du sulfate de potassium avec l’ajout du mouillant a généré pour l’agriculteur une marge brute de 11 402 DH/ha.
  • Deux pulvérisations foliaires potassiques, avec ou sans mouillant, ont enregistrées des rendements supérieurs au témoin de 7%, mais restent inférieurs à ceux obtenus par un seul apport potassique précoce avec mouillant.
  • Un seul apport de fertilisation foliaire potassique, sans mouillant, au début de la tubérisation du tubercule n’a pas eu d’effet sur le rendement.

ABSTRACT

This research presents the results of an on-farm field trial on potassium foliar fertilization on potatoes. The experiment was carried out in a farmer’s production field in Ain Taoujdate, in the Saïss plain (Morocco). The objective of this trial was to evaluate the effect of potassium foliar fertilization on growth and yield of potatoes. The sprayed product is a highly soluble foliar fertilizer containing potassium sulfate (Kleaf), with or without a wetting agent (Trisert-CB).

Five experimental treatments were studied and consisted of a control representing the practice of the farmer (T1), the application of one (T2) or two (T3) foliar sprays of a 2% solution of potassium sulfate alone, or with the addition of a 0.2% wetting agent with one (T4) or two foliar applications of potassium sulfate (T5). The experimental design was a completely randomized block with 4 replications with a plot size of 80 m2. Each foliar application corresponds to an equivalent to 8 kg of K2O/ha. These potassium foliar fertilization sprays were applied in addition to the farmer’s practice, represented by T1. The first foliar fertilization was applied 43 days after planting (early tuberization stage) (T2, T3, T4 and T5), the second at 74 days after planting (tuber growth stage) (T3 and T5). The measurements carried out in this experiment were growth parameters (plant height, chlorophyll index, leaf area index and total dry matter) and production parameters (yield, average number of tubers per plant and average tuber weight).

The results showed that the application of a single foliar application of potassium (16 kg/ha of potassium sulphate) mixed with a wetting agent (1.25 L/ha of Trisert wetting agent) significantly increased the yield of the potato by 10.5% and the number of tubers per plant by 35.5%. Without the wetting agent, this same application had no effect on potato yield. Two potash foliar sprays, with or without the wetting agent, recorded yields 7% greater than the control, but remained lower than those obtained by a single early potassium application with a wetting agent.

Foliar fertilization of potato with potassium sulphate, with the addition of the wetting agent, showed a remarkable effect compared to the control on plant height (+ 8.6%), leaf chlorophyll index (+ 6%), total dry matter (+ 21%) and leaf area index (+ 59%) of the potato. Potato yield was positively and significantly correlated with plant height, total dry matter, and average number of tubers per plant.

A single early foliar application of potassium sulphate, with the addition of the wetting agent, generated a gross margin for the farmer of 11,402 DH/ha. Two potassium foliar sprays, with or without wetting agent, also achieved a significant increase in gross margin of about of 8,000 DH/ha. These two gross margin increases correspond respectively to 10.0% and 7.5% of the production value compared to the control.

Keywords: Foliar fertilization, Potassium, Potato, wetting agent, Kleaf, Trisert, Yield, Saïss, Morocco

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: