Conduite technique de la menthe: Diagnostic dans la province de Settat

Fumier de fond

Les agriculteurs ne connaissent pas avec précision les quantités de fumier qu’ils apportent, mais les chiffres qu’ils ont estimés donnent une idée sur la situation dans la province de Settat en 2007-08.

Dix sept (17) agriculteurs sur 75 ont déclaré n’avoir apporté de fumier ni avant l’installation de la menthe ni après chaque récolte. Ces agriculteurs ne pratiquaient pas l’élevage en 2007-08 et ne pensaient pas à l’achat du fumier. Par contre, ils ont utilisé les engrais de fond essentiellement le 14-28-14.

Les ¾ environ des exploitants ont apporté le fumier de fond. Certains ont utilisé plus que 30 tonnes de fumier à l’hectare. Ayant le fumier disponible dans leurs exploitations ou bien acheté, ces producteurs de menthe n’hésitent pas à suffisamment amender leurs parcelles avant la plantation et même après chaque coupe.

Le fumier d’ovins est composé de 28 à 32% de matière organique, 8 à 8,5 kg d’azote total, 2 à 2,4 kg de phosphore P2O5 et de 6,5 à 6,8 kg de K2O par tonne de fumier. Le fumier de bovins est composé de 12 à 17% de matière organique, 4 à 5 kg d’azote total, 2,5 à 3 kg de phosphore P2O5 et de 5 à 6 kg de K2O par tonne de fumier.

Par ailleurs, les recommandations de fertilisation de la menthe sont les suivantes: 30 tonnes de fumier à l’hectare avant la plantation, ensuite 30 tonnes de fumier à l’hectare après chaque coupe, suivies de 100 kg N comme engrais de couverture (soit 2 qx d’urée 46% ou bien 3 qx d’ammonitrate 33% par ha) fractionnés en deux apports.

Il semble donc que le fumier seul, à la dose de 30 tonnes/ha, serait presque suffisant pour répondre aux besoins de la fumure de fond de la menthe car 30 tonnes de fumier d’ovins ou de bovins pourraient fournir 120 à 250 unités d’azote, 60 à 90 unités de P2O5 et 150 à 200 unités de K2O.

Engrais de fond

Vingt huit (28) agriculteurs (sur 75) n’ont pas apporté les engrais de fond. Certains de ces 28 producteurs ont mis suffisamment de fumier (30 tonnes/ha). Les 47 autres ont utilisé les engrais de fond: 29 cas ont employé l’engrais granulé 14-28-14 à des doses variant de 1 à 3 qx/ha et un seul exploitant a utilisé 3 qx de DAP (18-46-0) à l’hectare.

Dans les sols tirs d’Oulad Saïd, des quantités consistantes de fumier (20 à 30 tonnes/ha) et d’engrais de fond (3 à 6 qx de 14-28-14/ha) ont été utilisées par 17 agriculteurs. Aucun agriculteur n’a effectué d’analyses de sol avant la plantation de la menthe.