Contraintes et perspectives de développement pour l’Agriculture Méditerranéenne

Introduction

Contraintes et perspectives de développement pour l’Agriculture Méditerranéenne

Le Grusse Ph., Administrateur Scientifique, Enseignant Chercheur
CIHEAM-IAMM 1 / UMR G-EAU, CIHEAM-IAM Montpellier 3191, route de Mende 34093 Montpellier cedex 5 France, legrusse@iamm.fr

Télécharger

Introduction

L’histoire de l’agriculture méditerranéenne débute il y a plus de 10000 ans dans le sud Est de la région; «la zone du croissant fertile». Le développement de l’agriculture marquant la fin de la dépendance de la chasse et de la cueillette, caractérise dans les sociétés humaines le développement de la civilisation. L’agriculture méditerranéenne s’est construite sur les céréales, principalement le blé et l’orge; et l’olivier. Cette zone d’émergence de l’agriculture est aussi la région d’origine des principales espèces animales domestiquées (la vache, le mouton et le porc). Le blé est aujourd’hui la céréale la plus consommée au monde, les espèces domestiquées ont colonisées la planète et l’olivier se retrouve sur presque tous les continents. L’agriculture s’est ensuite étendue au cours du néolithique sur tout le pourtour Méditerranéen et au delà. Au cours des siècles par l’exploration de contrées lointaines, l’agriculture méditerranéenne s’est enrichie de nombreuses plantes venues principalement d’Asie et des Amériques. La zone Méditerranéenne trouve une spécificité dans ses productions agricoles et leur diversité; grains, huile, agrumes, raisins, olives, légumes…La diète méditerranéenne est aujourd’hui un exemple de mode alimentaire au niveau international.

Au cours des siècles le développement des techniques de production, la sélection des matériels végétaux et animaux, la mobilisation des ressources naturelles notamment l’eau destinée à l’irrigation ont permis des gains de productivité importants notamment dans les dernières décennies.

Cependant l’agriculture méditerranéenne comme l’agriculture mondiale dans son ensemble est confrontée aux tendances lourdes de la croissance démographique, de l’urbanisation et du changement climatique. La crise alimentaire de 2008 qui a particulièrement touchée plusieurs pays de la rive sud de la méditerranée a mis en exergue une dépendance d’approvisionnement sur les marchés internationaux. Les territoires méditerranéens souffrent d’une grande disparité et une grand partie de forts handicaps en terme de potentiel de développement agricole.

Quels sont les contraintes qui pèsent sur cette agriculture Méditerranéenne et quelles perspectives pouvons nous imaginer.