Conduite technique de la menthe: Diagnostic dans la province de Settat

Récolte

La récolte se fait à l’aide de faucillettes «mhacha». Les coupes sont faites soit au ras du sol dans le cas où la hauteur des tiges est de 20 à 30 cm, soit à une distance de 10 à 30 cm au dessus du niveau de sol dans le cas où la hauteur des tiges est de 50 à 80 cm. Les parties inférieures des tiges délaissées après la récolte sont coupées au ras du sol avec des faucillettes, ramassées et utilisées après séchage dans la cuisson du pain.

Un agriculteur à Oulad Saïd utilise une tondeuse de jardin pour faucher ces parties basales des tiges laissées après la récolte. Un autre agriculteur utilise l’herbicide total Paraquat pour détruire les adventices et la partie basale des tiges de menthe abandonnées après la récolte. Il semble que la tondeuse et le traitement herbicide post-récolte sont rapides et économiques en comparaison avec l’utilisation des faucillettes qui nécessite plus de main d’œuvre.

Le temps nécessaire pour effectuer la récolte manuelle de la menthe «El Brouj» est court (4 à 8 jours/ha) en comparaison avec la menthe «Abdi» ou «Mlakem» (1 à 2 mois/ha). Car, au marché de gros, la menthe «El Brouj» est demandée en grande quantité par rapport aux autres types de menthe. Les courtes durées de récolte de la menthe «El Brouj» lui donnent l’avantage de repousser rapidement et d’une façon homogène, ce qui permet d’atteindre 4 (parfois 5) récoltes par an.

Pour la menthe «El Brouj», une récolte est généralement prête en 2 à 3 mois en période de chaleur (avril à septembre) et en 3 à 4 mois en période de froid (octobre à mars). Les jours longs et chauds favorisent la croissance des tiges et des feuilles (et même la floraison) de la menthe.

En général, les parcelles envahies par les adventices ou endommagées par les chenilles ou stressées par la chaleur ou le froid ou la sécheresse ne trouvent pas d’acquéreurs. Si la production de la menthe fraîche dépasse la demande, les prix chutent et des parcelles entières ne sont pas vendues. Pour les parcelles invendues, la menthe est coupée et jetée ou utilisée dans la cuisson.

Transformation industrielle de la menthe

La menthe «El Brouj» est riche en huiles essentielles, notamment la carvone qui pourrait composer 50 à 70% des huiles essentielles. Les études ont montré que les concentrations de la carvone varient selon le biotype, le lieu, le stade de récolte, la date de récolte, etc…

En 2008, une nouvelle distillerie est installée à Guisser (30 km au Sud Est de Settat) pour l’extraction des huiles essentielles de différentes plantes aromatiques et médicinales. Les besoins de cette usine en menthe fraîche sont irréguliers car les demandes nationale et internationale en huiles essentielles sont très fluctuantes.

Abbès Tanji
Chercheur et consultant en agronomie
abbestanji@yahoo.fr