Conduite technique de la menthe: Diagnostic dans la province de Settat

Fumier de couverture

Juste après la récolte de la menthe, certains agriculteurs couvrent le sol avec le fumier, ce qui réduit l’évaporation et la fréquence des irrigations. Le fumier est donc apporté après chaque récolte (ou après toutes les deux ou trois récoltes). La quantité a varié de 0 à 30 tonnes/ha. En général, les producteurs qui ont mis le fumier de fond mettent le fumier de couverture.

Parfois, le fumier appliqué sur les repousses de menthe salit le feuillage. Par conséquent, certains producteurs utilisent des balais pour nettoyer le feuillage de la menthe.

Engrais de couverture

L’enquête a montré que tous les agriculteurs (sauf 3 aux environs de Guisser, El Brouj et Ben Ahmed) ont apporté l’urée 46 (engrais contenant 46% d’azote) lors du cycle de croissance de la menthe. La quantité entre deux coupes a varié de 0,50 à 8 qx d’urée/ha.

Ce sont les producteurs situés à Oulad Saïd et à Berrechid qui ont dépassé 1 quintal d’urée à l’hectare. L’engrais est appliqué manuellement juste après l’irrigation, et la dose est généralement fractionnée en 2 à 4 apports.

A rappeler que la menthe aurait besoin pour chaque récolte de 100 kg N comme engrais de couverture (soit 2 qx d’urée 46% ou bien 3 qx d’ammonitrate 33% par ha), fractionnés en deux apports.