Techniques de production du piment rouge (Niora) au périmètre irrigué du Tadla

Irrigation

La Niora nécessite un bon approvisionnement en eau. Un stress hydrique réduit énormément le rendement. Une irrigation insuffisante provoque l’abscission des fleurs et fruits alors qu’une irrigation excessive augmente le risque d’apparition des maladies. Le taux d’irrigation généralement varie en fonction de la taille des plantes, la température et l’humidité de l’air.

Afin d’assurer une restauration normale des racines et une bonne reprise des plants, il faut procéder de la manière suivante: On irrigue durant ou juste après la plantation et on arrête l’irrigation. La plante commence à montrer des symptômes de soif, surtout à midi. On doit observer attentivement l’attitude des plantes: la restauration des racines commence lorsque la couleur verte foncée des feuilles revient. C’est alors à ce moment là qu’il faut apporter la 2ème irrigation.

En cas de fortes chaleurs, il ne faut pas laisser se dessécher la plante; il est recommandé de l’arroser par de légères irrigations, surtout en terre sableuse. Entre les deux premières irrigations, il ne faut pas biner afin de ne pas déranger le système racinaire. A partir de la 2ème irrigation, les arrosages doivent toujours rester rares jusqu’à la pleine floraison où l’irrigation devient normale. A ce stade, tout déficit hydrique risque de provoquer des chutes de rendement. Les besoins de la culture se situent aux environs de 400 mm pendant la période végétative et de 200 à 400 mm pendant la période de cueillettes, soit 600 à 800 mm/cycle.

L’irrigation est faite en général par la méthode gravitaire au moyen de sillons (Fig. 4A). Les fréquences d’irrigation sont de cinq à dix jours. On estime en moyenne 25 irrigations durant tout le cycle.

Récemment, certains producteurs ont eu recours à l’utilisation du système goutte à goutte pour l’irrigation (Fig. 4B). Les coûts d’installation sont relativement élevés, mais les frais de main-d’œuvre durant la saison sont très faibles. L’un des principaux avantages de ce système est qu’il permet une bonne économie en eau et un apport en eau uniforme durant la saison.