Techniques de production du piment rouge (Niora) au périmètre irrigué du Tadla

Lutte contre les maladies et ravageurs

La Niora, comme les autres variétés du Capsicum, est sensible à un grand nombre de maladies notamment à la pourriture du collet causée par Phytophtora capsici (Fig. 8). Cette maladie provoque des dégâts importants. La culture est également sujette à de nombreuses attaques d’insectes et de parasites et d’accidents physiologiques.

Il est recommandé de lutter contre les principaux agents pathogènes par des traitements préventifs. En particulier, la culture doit être protégée contre l’oidium, la pourriture grise (Botrytis Cinerea), les acariens en temps chaud, le mildiou, Rhizoctonia et le coup de soleil (en cas de fort effeuillage). Il faut protéger les jeunes plants des limaces et escargots ainsi que des noctuelles et des pucerons.

Les produits de traitement sont disponibles sur le marché et les doses d’utilisation sont prescrites sur les emballages. Les principales matières actives utilisées sont comme suit:

Lutte contre les insectes

– Thrips: spinosad, formétanate, abamectine;
– Acariens: dicofol, abamectine;
– Mouche des fruits: deltamethrine, trichlorfon;
– Puceron: Azadirechtine, pyrimicarbe;
– Autre: chenilles, mineuses, altises, bêtes jaunes: azadirechtine, cyperméthrine, lambda-cyhalothrine.

Lutte contre les maladies

– Bactériose: cuivre
– Anthracnose: cuivre, azoxystrobine, chlorothalonil
– Agents des pourritures du collet : thirame, cryptonol, previcur