Valorisation du figuier de barbarie en élevage

L’Opuntia ficus-indica est d’origine mexicaine. Il a été introduit en Espagne par les conquistadores et plus tard au 16ème siècle au Nord et au Sud de l’Afrique et au delà à tout le bassin méditerranéen.

La culture d’Opuntia est utilisée contre la dégradation des sols dans les zones arides, comme fourrage de soudure et pour ses fruits. C’est une plante xérophyte, succulente dont les raquettes ont une grande capacité de rétention d’eau, qui lui confère une faculté d’adaptation aux régions arides et semi-arides et aux conditions aussi bien favorables que rigoureuses.

Télécharger

Origine et répartition géographique

Les cactus sont tous originaires des plateaux du Mexique caractérisés par un climat chaud et sec. Ces régions semi-arides présentent une grande diversité génétique de variétés cultivées et de variétés sauvages du figuier de barbarie.

Toutefois, la grande adaptation du figuier de barbarie et d’autres espèces du même genre dans le bassin méditerranéen amène beaucoup de gens à les considérer comme des plantes autochtones. Il est également adapté dans d’autres pays comme l’Afrique du sud, l’Amérique du Sud, le Sud-Ouest des Etats Unis, le Nord du Mexique et dans d’autres aires géographiques.

Au Maroc, à l’exception des zones sahariennes et des montagnes, la culture du cactus est largement représentée dans le paysage rural en plantations plus ou moins régulières, autour des villages, en haies limitant les parcelles de culture ou de vergers. La culture de cactus se trouve parfaitement intégrée dans le système d’exploitation traditionnel.

Les plantations de cactus existent dans les régions côtières depuis Sidi-Ifni jusqu’à Tanger, mais aussi dans plusieurs zones continentales.

Importance et utilisations du cactus

La culture de cactus connaît actuellement un regain d’intérêt dans plusieurs pays en raison de sa contribution dans la mise en valeur des terres marginales et des zones arides et semi-arides, son adaptation à divers climats et sols, ainsi que ses multiples utilisations et son impact sur les recettes des producteurs et des éleveurs.

Dans certains pays tels que l’Italie, l’Espagne, le Mexique ou Israël, la culture du cactus est pratiquée de façon intensive et moderne avec des programmes de recherche-développement pour la production de fruits ou de fourrage et même pour des usages industriels.

Rôle écologique

Les opuntias peuvent être considérés comme des cultures qui pourraient tolérer les changements climatiques et permettent donc de mettre en valeur des terres marginales infertiles et sèches. Ils sont connus par leur tolérance à la sécheresse et leur adaptation aux conditions désertiques.

L’utilisation du cactus pour la protection et la mise en valeur des sols dans les régions arides et semi-arides a été démontrée dans la région de Milpa-Alta en Mexique. Cette région a été complètement défrichée pour y introduire des cultures fourragères tel que le maïs. L’échec était total en raison de la faiblesse et de l’irrégularité des précipitations. Ce n’est que par la réintroduction du cactus que toute la région a été sauvée et remise en valeur sans risque de dégradation environnementale. Les opuntia, en association avec d’autres espèces ligneuses, ont été utilisés avec succès dans un programme de fixation des dunes en Somalie et contre l’érosion des sols dans plusieurs autre pays.

Dans la région de Sidi-Ifni au Sud du Maroc, les plantations d’opuntias jouent un rôle écologique important, car elles permettent de lutter contre l’érosion et donc à conserver le sol.

Le cactus est utilisé pour lutter contre l’érosion hydrique et éolienne. Il résiste au feu et peut être utilisé comme obstacle à la propagation des incendies.