6.5 C
New York
lundi, avril 22, 2024

Buy now

Effet de la fertilisation foliaire au sulfate de potassium sur la productivité et la qualité de la clémentine Sidi Aïssa au Gharb

Effet de la fertilisation foliaire au sulfate de potassium sur la productivité et la qualité de la clémentine Sidi Aïssa au Gharb

  Bamouh A., Gaissar R., Lamrini A., Département de Production, Protection et Biotechnologie Végétales, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat (Maroc)

 

RÉSUMÉ

En vue d’obtenir une production adéquate et de bonne qualité en fruit d’agrumes, il est important de mettre en place une alimentation continue et équilibrée en éléments minéraux. Le potassium est un élément non structurel de la plante mais qui est impliqué dans de nombreuses de ses fonctions essentielles dont notamment la gestion de l’utilisation de l’eau, la photosynthèse et croissance. Les carences en potassium peuvent subvenir à tout moment, particulièrement aux moments de grands besoins où le sol ne peut fournir le flux de potassium exigé. Le présent travail a pour objectif d’évaluer l’effet de la fertilisation foliaire potassique à certains stades de croissance sur la croissance, le rendement et la qualité de la clémentine. Cette fertilisation foliaire potassique est apportée comme complément à la fertilisation au sol à des stades critiques du clémentinier qui sont la nouaison et le début de la croissance du fruit.

Pour répondre à cet objectif, un essai a été conduit sur la variété de clémentine Sidi Aïssa dans la région du Gharb, dans un verger de la ferme Sidi Abdelaziz II du groupe Providence Verte. Le dispositif expérimental adopté est en bloc aléatoire complet à quatre traitements et à quatre répétitions.

La fertilisation foliaire potassique évaluée est le sulfate de potassium (K-Leaf), appliqué deux fois, seul ou avec un mouillant au triazone (Trisert-CB), au stade nouaison du fruit puis un mois après. Les doses totales utilisées pour cet essai sont les suivantes: 0 kg/ha (KT1), 24 kg/ha du sulfate de potassium seul (KT2), 2 L/ha de l’adjuvant azoté seul (KT3), 24 kg/ha du sulfate de potassium mélangé avec 2 L/ha de l’adjuvant azoté (KT4).

Les mesures effectuées sur les arbres ont concerné l’analyse de la teneur des pétioles et des feuilles en éléments minéraux (Azote, nitrates, calcium, potassium et sodium), le taux de chlorophylle foliaire, la croissance des fruits, le rendement, le calibre des fruits, l’acidité et la teneur en sucres des fruits.

Les résultats de cette étude ont montré que la fertilisation foliaire potassique au sulfate de potassium a augmenté la teneur des feuilles en chlorophylle, en potassium, en azote et en calcium. L’ajout d’un mouillant (Trisert-CB) à la pulvérisation foliaire potassique du clémentinier a favorisé l’absorption du potassium par les feuilles et a encore plus augmenté leur taux de chlorophylle. La fertilisation foliaire potassique au sulfate de potassium a augmenté le rendement en fruits du clémentinier de 24%. L’ajout d’un mouillant (Trisert-CB) à cette fertilisation foliaire a annulé ce gain de rendement en réduisant le nombre de fruits récoltés par arbre et en augmentant le calibre et le poids moyen du fruit. La fertilisation foliaire potassique au sulfate de potassium a augmenté la teneur en sucres des fruits et l’acidité du jus à la récolte.

L’application de deux pulvérisations foliaires potassiques au K-Leaf (Sulfate de potas-sium), une à la floraison et la seconde un mois après, a généré pour l’agriculteur un gain monétaire de 27 180 Dh/ha par rapport à sa pratique actuelle.

Pour un meilleur rendement et pour une qualité meilleure du fruit de clémentinier, cette étude recommande d’apporter à l’arbre une fertilisation foliaire potassique en deux apports de 12 kg de K2SO4 par hectare chacun au cours du grossissement du fruit.

Mots clés: Clémentine, Sidi Aïssa, Fertilisation foliaire, sulfate de potassium, Triazone

Figure 1: Vue partielle de la parcelle d’essai de clémentinier (21/04/2022)

Figure 2: Pulvérisateur à dos pour les traitements foliaires de l’essai (21/04/2022)

Figure 3: Stade de la première application de de l’engrais foliaire K-Leaf (K2SO4) (21/04/2022)

Figure 4: Effet de fertilisation foliaire potassique sur le taux de chlorophylle des feuilles de clémentine après deux applications

Figure 5: Effet de fertilisation foliaire potassique sur la teneur des pétioles de clémentine en K+

Figure 6: Effet de deux applications foliaires potassiques sur la teneur des pétioles de clémentine en NO3

Figure 7: Effet d’une application foliaire potassique sur la teneur des pétioles de clémentine en Ca2+

Figure 8: Récolte des arbres de l’essai de fertilisation foliaire potassique (05/12/2022)

Figure 9: Effet de fertilisation foliaire potassique sur le rendement (T/ha) du clémentinier

Figure 10: Effet de fertilisation foliaire potassique sur l’évolution du calibre des fruits de clémentine

Figure 11: Effet de fertilisation foliaire potassique sur le calibre du fruit de la clémentine à la récolte

Figure 12: Effet de fertilisation foliaire potassique sur la teneur en sucres (°Brix) de la clémentine à la récolte

Figure 13: Effet de fertilisation foliaire potassique sur le taux d’acidité du fruit de la clémentine

Conclusion et recommandations

La maîtrise de fertilisation est d’une importance cruciale pour la productivité et la qualité des fruits des agrumes. À des niveaux de productivité élevés et une ouverture de la filière sur le marché mondial des agrumes ayant des critères stricts de qualité, la gestion agronomique de cette culture demande une technicité élevée. La gestion de nutrition minérale des agrumes est particulièrement importante dans ce sens du fait de son impact important sur la productivité et la qualité des fruits.

Dans le cadre de l’amélioration des techniques agronomiques en pré-récolte des agrumes, la présente étude vise à évaluer le potentiel de la fertilisation foliaire potassique sur la culture de clémentine, petit agrume qui a gagné en importance ces dernières années. Un essai a été mis en place en 2022 au sein de la ferme Sidi Abdelaziz II de Providence Verte (Gharb, Maroc). Il a pour objectif principal d’évaluer l’effet de la fertilisation foliaire potassique sur la productivité et la qualité de la clémentine.

D’après les résultats de l’essai de fertilisation foliaire potassique, on peut conclure que:

  • La fertilisation foliaire potassique du clémentinier au sulfate de potassium (K-Leaf) a augmenté la teneur en chlorophylle des feuilles.
  • La fertilisation foliaire potassique du clémentinier a augmenté la teneur des pétioles des feuilles en potassium (K+). Elle a également augmenté la teneur des feuilles en calcium en en azote.
  • L’ajout d’un mouillant (Trisert-CB) à la pulvérisation foliaire potassique du clémentinier a favorisé l’absorption du potassium et a encore plus augmenté leur taux de chlorophylle.
  • La fertilisation foliaire potassique au sulfate de potassium a augmenté le rendement en fruits du clémentinier de 24%. L’ajout d’un mouillant (Trisert-CB) à cette fertilisation foliaire a annulé ce gain de rendement en réduisant le nombre de fruits récoltés par arbre et en augmentant le calibre et le poids moyen du fruit.
  • La fertilisation foliaire potassique au sulfate de potassium a augmenté la teneur en sucres des fruits et l’acidité du jus à la récolte.
  • L’application de deux pulvérisations foliaires potassiques au K-Leaf (Sulfate de potas-sium) de 12 Kg/ha K-Leaf chacune, une à la floraison et la seconde un mois après, a généré pour l’agriculteur un gain monétaire supplémentaire de 27 180 Dh/ha.

À la lumière de ces résultats, nous pouvons recommander de:

  • Pour un meilleur rendement et pour une qualité meilleure du fruit de clémentinier, apporter à l’arbre une fertilisation foliaire potassique en deux apports de 12 kg de K2SO4 par hectare chacun au cours du grossissement du fruit.
  • L’effet négatif du mouillant Trisert-CB sur le rendement devrait être étudié de plus près à travers d’autres essais afin d’en déterminer les causes.

ABSTRACT

In order to obtain an adequate and good quality production of citrus fruit, it is important to establish a continuous and balanced supply of mineral elements. Potassium is a non-structural element of the plant but is strongly involved in many of its essential functions, including the management of water use, photosynthesis and growth. Potassium deficiencies can occur at any time, especially at times of high demand when the soil may not provide the required potassium flow. The present work aims to evaluate the effect of potassium foliar fertilization at certain growth stages on growth, yield and quality of clementine. This potassium foliar fertilization is provided as a complement to soil fertilization at critical stages of the clementine tree, which are fruit set and during early fruit growth.

To meet this objective, a trial was conducted on the Sidi Aïssa clementine variety in the Gharb region (Morocco), in an orchard of the Sidi Abdelaziz II farm of the Providence Verte group. The experimental design was a complete random block with four treatments and four replications.

The evaluated potassium foliar fertilization is potassium sulphate (K-Leaf), applied twice, alone or with a triazone wetting agent (Trisert-CB), at the fruit set stage and one month later. The total fertilizer rates used for this trial are as follows: 0 kg/ha (KT1), 24 kg/ha of potassium sulphate alone (KT2), 2 L/ha of wetting agent (KT3), 24 kg/ha of potassium sulfate with 2 L/ha of wetting agent (KT4).

The measurements carried out on the trees concerned the petioles and leaves contents in mineral elements (nitrogen, nitrates, calcium, potassium and sodium), leaf chlorophyll content, fruit growth, fruit yield, fruit size, acidity and the sugar content of the fruits.

The results of this study showed that foliar fertilization with potassium sulfate increased leaf chlorophyll, potassium, nitrogen and calcium contents. The addition of a wetting agent (Trisert-CB) to the potassium foliar spray of clementine favored the absorption of potassium by the leaves and further increased their chlorophyll level. Potassium foliar fertilization with potassium sulphate increased the fruit yield of clementine by 24%. Adding a wetting agent (Trisert-CB) to this foliar fertilization canceled out this yield gain by reducing the number of harvested fruits per tree and increasing size and average weight of the fruit. Potassium foliar fertilization with potassium sulphate increased fruit sugar content and juice acidity at harvest.

The application of two foliar sprays of K-Leaf (Potassium sulfate), one at flowering and the second a month later, generated for the farmer a monetary gain of 27,180 Dh/ha over the usual practice.

For a better yield and for a better quality of the clementine fruit, this study recommends to apply to clementine orchards a potassium foliar fertilization in two sprays of 12 kg of K2SO4 per hectare each during early fruit growth.

Keywords: Clementine, Sidi Aïssa, Foliar fertilization, potassium sulphate, Triazone

 

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: