28.3 C
New York
vendredi, juillet 19, 2024

Buy now

Fertilisation foliaire au potassium et bore sur la croissance et le rendement de l’olivier

Fertilisation foliaire au potassium et au bore sur la croissance et le rendement de l’olivier var. Arbequine

(Campagne 2018-2019)

  Bamouh A., Hrameche O., Nasri L., Mahnen M., Nakro A., Département de Production, Protection et Biotechnologie Végétales, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat (Maroc)

RÉSUMÉ

La filière oléicole marocaine a connu une forte croissance au cours des dix dernières années, tant au niveau des superficies plantées que de la production d’olives, avec actuellement plus d’un million d’hectares. Le rendement réalisable au Maroc peut atteindre 15 T/ha avec une productivité de l’ordre de 50 kg par arbre. Dans la région du Saïss, berceau de l’oléiculture marocaine, le rendement moyen de l’olivier est de 5 t/ha et 91,4% de vergers ont besoin d’une fertilisation potassique (Bouhafa et al., 2016(1)).

L’objectif du présent travail est d’évaluer, en conditions de production, l’effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur la croissance et le rendement de l’olivier dans la région du Saïss.

L’essais a été installé en 2018-19 chez l’agriculteur dans une ferme commerciale située dans la plaine du Saïss, Maroc. Le verger d’olivier est planté depuis 9 ans avec la variété arbequine, à une densité de 666 arbres/ha et une conduite en fertigation. Les traitements expérimentaux testés sont: (K0-0) un témoin qui représente la pratique de l’agriculteur, (K1-0) une application foliaire potassique et borique (K2SO4+B) au début de la formation des grappes florales, (K0-1) une application foliaire potassique et borique au cours du grossissement des olives et (K1-1) deux application foliaires potassiques et boriques, l’une au début de la formation des grappes florales et l’autre au cours du grossissement des olives. Chaque application correspond à une dose de 13,3 kg K2O par hectare. Le dispositif expérimental est un bloc aléatoire complet à 4 répétitions et 4 traitements. La parcelle élémentaire est constituée de 5 arbres avec des bordures de 5 oliviers des deux côtés. Chaque bloc est constitué d’une ligne de plantation.

Les mesures effectuées dans l’essai olivier ont concerné le taux de chlorophylle, la croissance des rameaux, le nombre et le calibre des olives, l’analyse foliaire, le rendement et ses composantes et le taux d’huile des olives.

La fertilisation foliaire potassique et borique a significativement augmenté le taux de chlorophylle de 25%, 24,5% et 17,5% respectivement au niveau de K1-1, K1-0 et K0-1 par rapport au traitement témoin K0-0. La croissance des rameaux a augmenté de 49%, 41% et 19% respectivement au niveau de K1-0, K1-1 et K0-1 par rapport au traitement témoin, tandis que l’augmentation dans le calibre des olives a été supérieure de 28% (K1-0) et 18% (K0-1 et K1-1) à celle du témoin K0-0. Les teneurs des feuilles en potassium et en bore sont à des niveaux optimaux et n’ont pas été affectées par la fertilisation foliaire potassique et borique.

Une application foliaire potassique et borique, au stade de la formation de grappes florales, a significativement augmenté le rendement de l’olivier de 15,5 % par rapport au témoin (de 20,7 à 23,9 t/ha). Cette même application, lorsqu’elle est apportée durant la croissance de olives a augmenté le rendement de l’olivier de 12%. L’apport de deux pulvérisations foliaires potassiques et boriques n’as pas significativement amélioré le rendement de l’olivier. Le rendement en huile a été amélioré en moyenne de 18,8% par les applications foliaires potassiques et boriques, particulièrement celles apportées au cours de la croissance des olives.

Le gain monétaire de l’agriculteur, suite à une seule application foliaire potassique et borique au stade des grappes florales, a été de 15403 Dh/ha. Lorsque cette même application foliaire est apportée au stade de croissance des olives, le gain est de 11851 Dh/ha.

Mots clés: Fertilisation foliaire, Rendement, Teneur en huile, Olivier, Potassium, Bore

(1) Bouhafa K.et al. (2016).Diagnosis of Soil Fer-tility and Nutritional Status and Characterization of Olive Orchard in Central Morocco. Journal of Agriculture and Ecology Research International, 5: 1-10.

Stades d’application de l’engrais foliaire: À la formation des grappes (à gauche) et au début du grossissement du fruit (à droite)

Effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur le taux de chlorophylle un mois après la deuxième application

Effet de la fertilisation foliaire sur le rendement par arbre de l’olivier*

Effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur la teneur en huile des olives

Effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur le rendement en huile (T/ha) de l’olivier

ABSTRACT

The Moroccan olive sector has grown strongly over the past ten years, both in terms of planted areas and olive production. The achievable yield in Morocco is about 15 t/ha with a productivity of 50 kg per tree. In the Saïss region, the main olive growing area in Morocco, the average olive yield is 5 t/ha and 91.4% of orchards need potassium fertilization (Bouhafa et al., 2016).

The objective of this experimental research is to evaluate, under commercial production conditions, the effect of potassium and boron foliar fertilization on growth and yield of olive in the Saïss region.

The trial was an on-farm experiment at a commercial farm located in the Saïss plain, Morocco. The olive orchard where the trial was conducted was planted 9 years ago with the Arbequine variety, at a density of 666 trees/ha and a fertigation system. The tested experimental treatments were: (K0-0) the control which represents the farmer’s practice; (K1-0) with a single foliar application of potassium and boron (K2SO4 + B) at flower clusters stage, (K0- 1) with a single  potassium and boron foliar application during fruit development stage and (K1-1) two potassium and boron foliar applications, one at flower clusters stage and the second during fruit development. Each application corresponds to 13.3 kg K2O per hectare. The experimental setup is a randomized complete block design with 4 replications and 4 treatments. The plot consists of 5 trees with borders of 5 additional olive trees on both sides.

The measurements carried out in this olive trial were chlorophyll content, shoot growth, number and size of olives, leaf foliar analysis, olive yield and its components and olive oil content.

Potassium and boron foliar fertilization significantly increased chlorophyll content by 25%, 24.5% and 17.5% respectively for K1-1, K1-0 and K0-1 treatments when compared to the control (K0-0). Shoot growth increased by 49%, 41% and 19% respectively in K1-0, K1-1 and K0-1, while the increase in olive fruit size was 28% (K1-0) and 18% (K0-1 and K1-1) greater than that of the control. Potassium and boron contents in leaves were at optimum levels and were not affected by potassium and boron foliar fertilization.

A single potassium and boron foliar application, at floral clusters stage, significantly increased olive yield by 15.5% compared to the control (from 20.7 to 23.9 t/ha). When this same application was made during olive growth stage, olive yield was increased by 12%. Two potassium and boron foliar sprays did not significantly improve olive yield. Olive oil content was increased on average by 18.8% with foliar applications of potassium and boron, particularly when sprayed during olive fruit growth.

The monetary gain for the farmer, following a single foliar application of potassium and boron at flower clusters stage, was 15,403 Dh/ha. When this same foliar application was made at fruit growing stage, the gain was 11,851 Dh/ha.

Keywords: Foliar fertilization, Yield, Oil content, Olive tree, Potassium, Boron

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: