Matériel de protection phytosanitaire des céréales: Choix, utilisation et sécurité

Sécurité et protection de l’environnement

Protection de l’utilisateur

L’utilisation de produits phytosanitaires très variés, ayant les effets néfastes sur le métabolisme humain et sur l’environnement, oblige à la prudence et impose un certain nombre de précautions à suivre. L’étude des pesticides conduit à classer les produits en différentes catégories selon le danger qu’ils peuvent présenter vis à vis de l’utilisateur et vis à vis de l’environnement. Pour cela, les étiquettes des emballages comprennent un certain nombre d’informations, dont celles relatives à la sécurité. Ces informations sont représentées sous forme de symboles et de couleurs pour mieux informer l’utilisateur, même analphabète.

Les pesticides peuvent pénétrer dans le corps humain par différentes voies. Les effets induits sont soit locaux dans le cas où la pénétration serait cutanée, soit généralisée dans le cas où la pénétration se ferait à l’intérieur de l’organisme.

Il existe trois voies de pénétration qu’il faut protéger:

– La voie digestive (ou voie orale),
– Les voies cutanées et muqueuses,
– Les voies respiratoires.

En cas d’absorption de produit phytosanitaire par méprise ou non-respect des consignes d’utilisation, deux types d’intoxication peuvent survenir:

– Les intoxications aiguës étant souvent le résultat d’une absorption unique, massive ou de doses multiples absorbées dans un temps très court. Ce type d’intoxication est souvent spectaculaire et parfois dramatique.

– Les intoxications long terme se constituant insidieusement sans que le sujet atteint en ait conscience immédiatement. Les quantités absorbées sont souvent faibles mais se répètent sur une longue période. La personne ne ressent aucun trouble pendant son exposition ou simplement des troubles mineurs (maux de tête, nausées…) qu’elle ne rattache par forcément à son activité.