Stratégie de gestion et coût d’utilisation du tracteur aux Domaines Agricoles du Gharb

Au Maroc, la comptabilité est très peu développée en agriculture. Par conséquent, il ne faudrait pas s’étonner que les études sur la gestion des parcs tracteurs ne soient pas envisagées par les machinistes par voie d’enquête tous azimuts. Le cycle concerné dans ce genre d’étude (qui est celui de la vie d’un tracteur), est trop long pour qu’il soit possible de faire confiance uniquement à la mémoire de l’agriculteur pour obtenir des informations fiables.

Télécharger

Par contre, on comprend mal qu’il n’y ait presque pas de travaux publiés sur la gestion des grands parcs organisés. Pourtant, le pays a vécu des expériences d’envergure nationale de parcs publics ou privés, depuis le début des années 60, tels ceux des Centres de Travaux, des Centres de Mise en Valeur Agricole, de la COMAGRI, de la SOGETA, de la SODEA, supposés avoir bénéficié d’un réel encadrement technique et comptable.

A l’Atelier Central du Groupe des Domaines Agricoles du Gharb, nous avons la chance de disposer d’enregistrements réguliers sur la gestion du parc tracteurs depuis plus de 20 ans. Le but de ce bulletin est de présenter la synthèse de cette expérience, afin d’en faire profiter les utilisateurs en quête de ce genre d’informations dans le contexte marocain.

Présentation du parc tracteurs

Les activités du Groupe des Domaines Agricoles du Gharb sont partagées entre la grande culture (2.235 ha) et les agrumes (752 ha), d’où un parc globalement dominé par la moyenne puissance (60-80 CV; tableau 1, voir fichier PDF). Sur les 54 tracteurs à pneumatiques formant le parc disponible, 21 sont de type 2 roues motrices (2RM) pour la grande culture, 18 des fruitiers 4 roues motrices (4RM-F), et 15 des 4 roues motrices de grande puissance (4RM-GP).

A la lumière de constats de terrains sur l’inopportunité du travail à la charrue, au Gharb la grande puissance est plutôt dédiée à la traction d’outils de grande largeur afin d’aller plus vite (stubble plow, cover crop de 48 disques, chisel à 13 dents, scarificateurs,…), que pour effectuer des labours profonds tous les ans.

Eu égard au référentiel d’amortissement des 10.000 h, il s’agit d’un matériel globalement amorti et vétuste avec 61 % des tracteurs de plus de 10 ans, dont environ la moitié ayant à leur actif plus de 15.000 h d’utilisation.

Le degré de mécanisation, calculé en rapportant la puissance totale disponible (soit 4853 CV) aux superficies de terre utiles du Groupe des Domaines Agricoles du Gharb (soit 2986 ha), est 1,63 CV/ha. Il montre un niveau d’équipement globalement élevé par rapport à la moyenne des 0,27 CV/ha du Maroc, voire même par rapport au standard des 0,50 CV/ha de la FAO.