16.3 C
New York
mardi, mai 21, 2024

Buy now

Les ressources génétiques ovines au Maroc (1999)

Les ressources génétiques ovines au Maroc (1999)

I. BOUJENANE

Professeur, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le Maroc est un pays d’élevage ovin. En effet, avec un ratio supérieur à 0,5 ovin par habitant, le Maroc possède le plus fort potentiel de production ovine des pays du Maghreb. Cette situation qui prévalait déjà au début du siècle s’explique en grande partie par la prédominance des espaces pastoraux à l’intérieur du territoire national. Elle n’a pas été remise en cause par l’évolution qu’a connue le paysage agricole au cours des trente dernières années: augmentation progressive des superficies cultivées aux dépens des
parcours et de la forêt, extension de l’irrigation avec comme corollaire le développement de l’élevage bovin laitier.

Malgré cette évolution récente, l’élevage ovin est appelé à jouer un rôle encore plus déterminant dans la couverture des besoins en protéines animales des populations marocaines à l’horizon 2020 et l’amélioration du revenu des agriculteurs notamment dans les zones marginales.

Plusieurs races ovines sont connues à l’échelle marocaine depuis fort longtemps. Certaines ont même été exportées dans quelques pays du bassin méditerranéen. Cette biodiversité est une bonne garantie pour le futur.

Les races ovines marocaines font l’objet depuis plus de vingt ans d’un vaste programme de recherches multidisciplinaires visant entre autres à caractériser leurs potentialités génétiques et à évaluer leurs aptitudes à l’intensification de la production et à l’amélioration de la qualité des produits (viande, laine, etc.).

Télécharger

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: