Le Persil

Le Persil

Plante et importance de la culture au Maroc

Au Maroc, le persil (Petroselinum hortenae) est répandu dans toutes les régions du pays. Il est cultivé surtout pour ses feuilles. Le climat doux du littoral est très favorable pour une culture intensive du persil pendant toute l’année, et surtout pendant l’hiver et le printemps. Le persil est une plante bisannuelle appartenant à la famille des ombellifères. Il est originaire de la Méditerranée.

Télécharger

Exigences édapho-climatiques

Le persil résiste au froid; les jeunes plants résistent jusqu’à -9°C. Cependant, ils ne résistent pas aux gelées. Le persil-feuilles est plus résistant au froid que le persil à grosses racines. La température optimale de croissance est de 15 à 18°C. La levée est très lente, 18 à 30 jours selon les régions, la saison et la fraîcheur du sol. Les sécheresses fortes et continues gênent beaucoup la germination normale des semences et peuvent parfois supprimer complètement la culture. La température optimale du sol pour la germination est de 24°C. Le persil a de grandes exigences en lumière. Le persil donne de meilleures rendements sur les terres profondes, fraîches, argilo-siliceuses ou silico-argileuses, ainsi que sur des terres silico-calcaires riches en humus et en matières nutritives. Il exige un sol bien drainé à pH optimal 6,5. Il faut éviter les sols lourds, froids, très argileux ou pierreux et le fumier pailleux.

Variétés, semis et travail de sol

Les variétés sont classées selon les auteurs en 2 groupes (persil-feuilles, et persil à grosse racine), ou 3 groupes (persil-feuilles, persil tubéreux et persil à côtes): (1) Le persil cultivé pour ses feuilles (Petroselinum hortenae var. foliosum) comprend le persil commun, c’est le plus parfumé et le plus cultivé au Maroc et le persil double ou persil frisé, le plus utilisé pour la décoration du plat; (2) Persil tubéreux (Peroselinum hortenae var rapaceum) ou persil de Hambourg qui comprend le persil à grosse racine (long tardif) et le persil à grosses racines (gros hâtif); et (3) le persil à côte (cultivé pour le pétiole, exemple: persil à feuilles de céleri). La multiplication se fait exclusivement par semis direct. La préparation du sol commence par un labour profond de 25 à 30 cm puis suivie par un hersage-roulage léger pour raffermir le sol; il est recommandé d’éviter le semis dans un sol mal ressuyé. Le semis peut se faire à la volée; il faut 15 kg de semences par hectare, et pour un semis en ligne, 8 à 10 kg/ha (faculté germinative 75-80%); distances interlignes 30-40 cm et interplant 10-20 cm (après éclaircissage). Dans les conditions marocaines, on peut semer le persil-feuillées toute l’année, sauf pendant les mois les plus secs de l’été. On préfère effectuer le semis en automne (Sept.- Nov.) en hiver (Janvier-Février) et pendant le printemps (Avril). Le semis du persil à grosses racines peut se faire en Juillet-Août. Les types de culture sont fonction de l’organe récolté. Tout compte fait, la principale différence réside dans les distances interplants après éclaircissage. Cette distance est de l’ordre de 7 à 8 cm pour le persil feuilles et de 15 cm pour le persil tubéreux. En cultures associées, il est recommandé de mélanger les graines du persil avec des semences à germination rapide (radis, laitue etc.). Pour faciliter la levée, on peut tremper les graines 24 h dans l’eau à 15-20°C, et laisser ressuyer 1 h avant de semer.

Irrigation et soins culturaux

Le persil est exigeant en humidité du sol. Le manque d’humidité dans le sol pendant la période de son développement peut être néfaste et peut diminuer les rendements. Les soins culturaux consistent en des binages pour lutter contre les mauvaises herbes, contre lesquelles le persil se défend mal au début. Le sol doit être maintenu humide pendant toute la végétation.

Fertilisation

La fumure de fond est constituée du fumier bien décomposé (40 T/ha) + (100 kg/ha de P2O5 + (250 kg/ha de K2O). La fumure de couverture se réduit à un ou deux apports de N (2 x 40 kg/ha).

Principales maladies et méthodes de lutte

Les limaces et les escargots occasionnent parfois des dégâts importants; pour la lutte, on utilise des appâts empoisonnés. La Septoriose du céleri due à Septoria petroselinum, c’est une maladie cryptogamique très répandue; le traitement de la culture devrait prendre en considération la rémanence des produits.

Récolte

Pour le persil-feuilles, on fait la coupe des feuilles à 2-3 cm au dessus du sol au fur et à mesure des besoins. La récolte commence en Février-Mars pour un semis d’Octobre-Novembre. Pour un semis de Février, la récolte démarre en Avril-Mai. Le rendement feuilles est de 5-8 T/ha. Pour le persil tubéreux, on récolte en Octobre, on peut faire 2 à 3 cueillettes de feuilles durant la végétation jusqu’à 1 à 1,5 mois avant la récolte des racines; le rendement en racines est de 30-35 T/ha.

Prof. Abdellatif Elfadl
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Agadir
Prof. Ahmed Skiredj, Prof. Hassan Elattir
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat