Le Générateur d’Acide Sulfurique (SAG): Une nouvelle technologie pour réhabiliter les sols salins-sodiques

Le générateur d’acide sulfurique est une méthode pratique pour traiter l’eau d’irrigation. Il a été spécialement crée pour améliorer la qualité des eaux et des sols contaminés par le sodium. En effet, l’analyse des résultats expérimentaux de cette étude permet de tirer des conclusions concernant l’effet de ce traitement sur l’évolution des qualités de l’eau et du sol. La salinité a diminué après chaque semaine d’irrigation avec l’eau traitée. Une diminution importante de l’ESP après une seul semaine d’irrigation avec l’eau traitée. En surface, le SARps a continuellement diminué après chaque semaine d’irrigation avec l’eau traitée.

Télécharger

L’irrigation avec une eau traitée légèrement acide n’a pas eu d’effet très significatif sur le pH du sol. L’enrichissement continue de la solution du sol par les ions Ca++ résultant de la solubilisation du calcaire existant dans le sol a amélioré considérablement la perméabilité de sol. La variabilité spatiale de l’humidité sous irrigation goutte à goutte, montre que seulement la partie située sous les goutteurs est réhabilitée. Une autre conclusion qui n’a pas été analysée, mais observée sur le terrain, est l’augmentation des débits après débouchage des goutteurs. Aussi, nous avons observé une élimination des algues qui se développent sur le réseau d’irrigation gravitaire.

Introduction

Les ressources en eau pour l’agriculture en zones arides et semi-arides sont limitées, surtout si on les compare aux besoins des populations locales. Dans ces régions, l’extension et le développement de l’agriculture exigent le développement de l’agriculture irriguée. Cependant, si l’irrigation contribue généralement et de façon rapide à l’augmentation de la production agricole et à l’amélioration de la qualité de vie des populations rurales des pays en voie de développement, son extension est souvent accompagnée de sérieuses menaces sur la préservation de l’environnement et surtout la qualité des sols.

En milieu aride, le passage à l’irrigation présente un risque de salinisation et/ou d’alcalinisation des sols dont les manifestations ont pu être identifiées dans de nombreuses situations irriguées à travers le monde. Ceci a pour principale conséquence la baisse de la fertilité, voir la perte à court et à moyen terme de nombreux sols, mettant en danger le développement de ces régions.

Au Maroc, la plupart des études post-projet réalisées dans les différents périmètres irrigués ont montré que des sols initialement non salés sont devenus salés après irrigation. Actuellement, la superficie des sols salés au Maroc est estimée à 350 000 ha, soit environ 35% de l’ensemble des terres actuellement irriguées.

L’amélioration des propriétés physiques et chimiques d’un sol affecté par des sels solubles et/ou une accumulation sélective de sodium consiste à débarrasser le complexe et la solution du sol des ions alcalinisants. Pour les sols calcaires, ce qui est le cas de la plus part des sols du Maroc, l’acide sulfurique reste le moyen le plus efficace et le plus rapide pour la réhabilitation de ces sols. Cependant, les problèmes liés à la manutention et à la manipulation de cet amendement ont limité sont utilisation au Maroc.

Pour contourner ces difficultés, SweetWater Farming Inc. (Utah, USA) a développé une nouvelle technologie. Il s’agit du traitement de l’eau d’irrigation sur place à l’aide d’un générateur d’acide sulfurique (SAG).

Cette technologie a été testée par l’IAV Hassan II sur différentes cultures (maïs, agrumes, pêcher et tomate) dans les régions du Tadla, Haouz et Souss-Massa en utilisant différents systèmes d’irrigation (gravitaire et goutte à goutte).

L’objectif de ce bulletin est de présenter les résultats du test de cette technologie pour la réhabilitation d’un sol salé-sodique d’une ferme agricole dans la région de Souihla. Les objectifs spécifiques sont:

  •  Effet de l’acide sulfurique sur la qualité de l’eau,
  •  Le dessalage et la desodification d’un sol de Souihla par l’acide sulfurique, et
  •  L’amélioration des propriétés physiques des sols sodiques par le traitement de l’eau d’irrigation.