Le fenouil de Florence

Le fenouil de Florence

Plante et importance de la culture au Maroc

Le fenouil de Florence (Foeniculum dulce) est une plante annuelle, originaire de la Syrie et appartenant à la famille botanique des Ombellifères. La partie consommée est le pétiole foliaire renflé à la base (bulbe). Le légume est riche en sucres et arômes. Au Maroc, le fenouil est rencontré dans toutes les régions.

Télécharger

Préférences pédo-climatiques

Les exigences en chaleur sont fortes (la culture craint le froid et le gel), celles en lumière sont élevées aussi (la parcelle de culture doit être bien ensoleillée). L’humidité du sol est très importante (le sol doit toujours être à sa capacité au champ). Une sécheresse prolongée provoque l’arrêt de croissance; la montée à graine est alors rapide et prématurée. Au lieu de produire un légume (pomme), ce sont les hampes florales et les graines qui seront produites. Les exigences en types de sol sont faibles. Le pH optimal du sol est de 6-7.

Variétés, travail de sol et semis

Les principales variétés utilisées au Maroc sont De Sicile; Perfection et Précoce d’été. La propagation est sexuée. Le nombre de graines par gramme de semence est de 120-130. La multiplication se fait par semis direct ou par pépinière. La date de semis est de Juin à Septembre. La pépinière doit être ensoleillée. Le besoin en semence est de 4-5 kg/ha en pépinière. Pour un semis direct, il faut une dizaine de kg de semence/ha. La plantation a lieu 40-45 JAS (jours après semis). Il faut habiller les plantules (couper 1-1,5 cm des extrémités des racines) avant de planter. Le sol doit être bien travaillé (labouré et nettoyé). Il faut irriguer juste avant et après la plantation. L’arrangement des plantes sur le terrain est de 0,5 m x 0,35 m pour les lignes simples et de 1 m x 0,33-0,35 m pour les jumelées (10-15 cm dans la jumelée). La densité de plantation est de 50.000-60.000 pieds/ha.

Irrigation

Les exigences en eau sont de 300-350 mm/cycle. En été, les apports d’eau doivent suivre l’ETP de la région. Le pilotage de l’irrigation par le bac classe A peut être utilisé efficacement dans la plupart des régions de production.

Fertilisation

La fumure de fond est constituée de 50-60 T/ha de fumier + 80 kg N + 60 kg P2O5 + 100 kg K2O/ha. La fumure de couverture peut être un apport de 4-5 T/ha de fumier bien décomposé. A défaut de fumier, un à deux apports de 30 kg N + 30 kg K2O/ha aux stades 15 JAL (jours après levée) et 30 JAL peuvent permettre l’obtention de bons rendements. Deux binages – buttages sont également nécessaires durant le cycle cultural.

Principaux ennemis de la culture et méthodes de lutte

Il faut lutter contre les mauvaises herbes par le désherbage afin d’éviter d’avoir des refuges aux pucerons et aux différents insectes. La lutte contre les insectes est meilleure lorsqu’elle est biologique (utilisation de prédateurs), sinon les insecticides classiques doivent être utilisés aux doses prescrites par le fournisseur, sans excès endommageant l’environnement. Les fongicides préventifs comme le Pelt 44 doivent être appliqués contre les maladies du fenouil (mildiou, oïdium…). Les méthodes culturales (rotation, aération du sol, choix de site indemne d’agents pathogènes, etc…) doivent être d’une utilisation courante.

Récolte et manipulation du produit

La récolte a lieu 15 jours après le dernier buttage, soit 90-120 JAS. Les cueillettes s’échelonnent de Septembre à Décembre pour un semis de Juin et de Novembre à Février pour un semis d’Août ou de Septembre. La récolte est effectuée en arrachant le plant. La présentation du produit sur le marché peut être sous forme de buttes (légume muni de ses feuilles) ou de bulbes sans feuillage. On prend soin pour enlever les écailles externes endommagées des bulbes.

Conditions d’une bonne conservation

Ce sont les mêmes conditions que les carottes (0-2 °C et 95 % HR).