Production de plants sélectionnés et greffés de caroubier

Le caroubier (Ceratonia siliqua) est une espèce agro-sylvo-pastorale ayant d’énormes intérêts socio-économiques et écologiques. Grâce à son aptitude à développer différentes stratégies d’adaptation aux contraintes hydriques, cet arbre s’installe favorablement dans les zones arides et semi-arides.

Les écosystèmes méditerranéens sont caractérisés par des précipitations rares ou irrégulières et par de longues périodes estivales sèches. Ces contraintes climatiques combinées à une pression anthropique, conduisent généralement à une dégradation du couvert végétal et à une érosion rapide des sols. Pour contrecarrer ce fléau, sauvegarder la fertilité des sols et améliorer le niveau de vie de la population rurale, l’utilisation des espèces arborescentes pionnières à usage multiple comme le caroubier, adaptées aux aléas climatiques et pouvant s’installer sur des terrains marginaux, dans les programmes de reboisement et de restauration des sols dégradés reste une bonne stratégie.

Le caroubier présente un intérêt de plus en plus grandissant en raison non seulement de sa rusticité, de son indifférence vis-à-vis de la nature du sol, de son bois de qualité, de sa valeur ornementale et paysagère, mais surtout pour ses graines qui font l’objet de transactions commerciales dont la valeur dépasse de loin celle de la production ligneuse. Ainsi, les gousses entières, la pulpe, les graines et la gomme font l’objet d’un commerce important en direction de l’Europe. En 2003, le volume et la valeur des exportations du Maroc étaient:

  • flocons, semoules, et farines: 11 350 tonnes soit 22 millions Dh;
  • caroubes y compris les graines: 10 410 tonnes soit 192 millions Dh;
  • mucilage et épaississants de caroubes: 2 040 tonnes soit 136 millions Dh.

Les importations pendant la même année s’élèvent à:

  • caroubes y compris les graines: 897 tonnes soit 19 millions de Dh;
  • mucilage et épaississants du caroubes: 55 tonnes soit 1,85 millions de Dh.

La balance commerciale du secteur est de 330 millions de Dh en faveur des exportations.
La demande mondiale pour la gomme correspond à environ 35 000 tonnes de graines.