Production de plants sélectionnés et greffés de caroubier

Réalisation de vergers de caroubier

Densité de plantation

Le caroubier et un arbre méditerranéen exigent en lumière et ne supporte donc pas les fortes densités. Les densités utilisées varient de 100 (10×10) à 200 arbres/ha (8×6 m).

Selon notre propre observation, sur la seule plantation en ligne faite au Maroc (SBI Khémiset), nous conseillons une densité de 156 arbres à l’hectare (8×8).

La densité de plantation sera aussi fonction de la disponibilité en eau et du port de l’arbre, qui est très variable selon les “clones”.

Dispositif de plantation

Le caroubier est une espèce dioïque. Ainsi, pour assurer la pollinisation et la fructification des pieds femelles, il est nécessaire d’avoir un ratio adéquat de pollinisateurs par rapport aux plants femelles. Nous recommandons un pied mâle pour 8 à 12 pieds femelles.

Le dispositif suivant peut être adopté (voir fichier PDF).

Confection des trous de plantation

Les trous de plantation doivent être confectionnés bien avant l’arrivée des plants. Les dimensions des trous sont au mieux de 1m x1m de profondeur (si le terrain le permet). Ces dimensions permettraient un développement rapide et vigoureux du système racinaire, ce qui favorise la survie et la croissance rapide du jeune plant et permet aux plants de mieux supporter la sécheresse.

Période de plantation

Les plants étant livrés en sachets, ils pourraient être plantés théoriquement à n’importe quelle époque de l’année pour peu qu’ils puissent être irrigués. D’une façon générale, il faut éviter les chaleurs d’été et les froids d’hiver. La période idéale serait fin hiver-début printemps (Février-Mars).

Plantation

Le trou de plantation doit être irrigué juste après plantation pour constituer des réserves en eau pour le plant. Il faut veiller à irriguer les plants encore en sachets avant la plantation pour garder une motte adhérente.

Un mulching en paille aide à protéger contre le gel et permet de limiter l’évaporation en été si l’eau n’est pas disponible. Sur de grandes étendus et en l’absence de brise vents, il est conseillé de protéger les jeunes caroubiers (avec un cylindre en osier par exemple).

Entretien

Il faut éliminer les rejets qui se développent au niveau du tronc. Cette opération débutera dès la deuxième année de plantation et se fera chaque fois que nécessaire. Le caroubier doit se développer et se maintenir sur un seul tronc. Il faut surtout éviter que des branches démarrent des portes greffes au détriment de la variété.

La caroube et ses utilisations

La gousse de caroube, fruit du caroubier, se compose d’une cosse – appelée pulpe de caroube – enveloppant une graine, qui servait d’étalon de mesure pour les joailliers et les orfèvres dans les précédents siècles et qui est à l’origine du fameux ‘carat’.

Ces deux composants présentent des sous-produits abondamment utilisés en alimentation humaine comme en alimentation animale: la farine de pulpe de caroube, la farine de graines de caroube et la protéine de germe de caroube.

La pulpe de gousse de caroube

Elle contient une forte proportion de sucre (glucose, saccharose, fructose), se situant entre 35% à 50% selon la région géographique de récolte: les gousses d’Espagne présentant un taux plus élevé que les autres.

De ces sucres est issue une valorisation traditionnelle, communément consommée dans les pays de l’Orient tels que la Syrie et le Liban: la mélasse de caroube.

Elle est utilisée comme sirop en alimentation humaine et entre comme produit énergisant en alimentation animale.

De récentes recherches ont pu produire une mélasse transparente, qui ensuite après une transformation spécifique, génère un produite à forte valeur ajoutée: le Pinitol. Celui-ci est utilisé dans des traitements médicaux très spécifiques.

De cette même pulpe, lors du process d’extraction des sucres, sort un produit résiduel, très prisé pour sa haute teneur en fibres, connu pour exercer un effet régulateur sur la fonction intestinale.

Cette fibre est particulièrement utilisée dans les cas de diarrhée ou de constipation chez les enfants. De nombreuses préparations sont offertes sur le marché, tant en produit de consommation courante qu’en produit médicamenteux.

La pulpe de caroube est aussi utilisée, après un process de torréfaction qui en change l’aspect, la couleur ainsi que son goût, comme un substitut au cacao. Contrairement à celui-ci, la pulpe de caroube ne contient ni théobromine, ni caféine, deux alcaloïdes à l’action excitante sur l’organisme. Elle contient par contre une quantité élevée de polyphénols, pour lesquels est très prisé le chocolat.

La pulpe est particulièrement recherchée dans les domaines des ‘chocolats’ à faible teneur en sucres, biologiques, et à grande valeur ajoutée.

Dans le commerce, elle est vendue sous forme de tablettes, de poudre ou de paillettes.

La farine de graines de caroube

L’usage de la caroube ne se limite pas à sa pulpe. En effet, la graine, qui initialement fut un résidu difficile à éliminer, renferme un galactomanane, dont la structure des chaînes, en fait un épaississant très utilisé dans le domaine agro-alimentaire, connu sous le code normalisé E 410.

La farine de graine de caroube est appréciée pour son effet épaississant à faible concentration et son effet de retardement de la viscosité lors de la préparation au moment de la cuisson.

Extrêmement employée dans la fabrication des glaces, dont elle améliore la texture, la tenue dans le temps à la température, la tenue à l’acidité tout en réduisant les effets de cristallisation de l’eau.

Grâce à la synergie qu’elle développe avec d’autres polysaccharides issus d’autres produits végétaux ou d’origine marine (carraghenanes, xanthane, tara, guar ..), cette gomme crée un gel dont elle améliore l’élasticité. De ce fait, elle est très utilisée dans le domaine des préparations de fruits, des sauces, de la boulangerie, des gels à l’eau…

Elle fut très utilisée aussi, par le passé, dans d’autres applications industrielles telles que l’industrie du papier, les encres, le textile, la pharmacie, la cosmétique, etc, ..

Son coût rédhibitoire l’a éliminé de ces domaines.

La protéine de germe de caroube

Lors de la préparation de la gomme de caroube, à partir de la graine, est généré un sous-produit très riche en protéines: le germe.

Celui-ci, selon les régions, peut présenter de 35% à plus de 50% de taux de protéines. Il est très utilisé dans le domaine de l’alimentation de bétail au niveau mondial, et très particulièrement dans le domaine avicole, dans le cas du Maroc.

Un usage dans l’alimentation humaine est déjà en cours et présente de nouveaux développements, tout particulièrement pour son absence en gluten.

Dr. M. AIT CHITT, Mr H. BELMIR
Domaine El Bassatine, Meknès, bassatine@menara.ma
Mr A. LAZRAK, Cargill-SBI Maroc, Fès