Production de plants sélectionnés et greffés de caroubier

Floraison et fécondation du caroubier

La floraison du caroubier apparaît en automne sur le bois de deux ans et les vieux bois. Les fleurs mâles apparaissent d’août à septembre et la durée d’émission du pollen semble dépasser celle de la réceptivité des stigmates. Certains ont observé des anthères mûres de juillet à décembre. Cette période de floraison dépend surtout des conditions climatiques, car dans certaines régions chaudes, la floraison peut avoir lieu même au mois de juin.

Concernant les sujets mâles, quatre points semblent importants à étudier:

  • La quantité de pollen produit,
  • La période d’émission,
  • L’attraction à l’égard des insectes,
  • Les qualités génétiques.

La fleur femelle apparaît à partir de juillet et est adaptée à une pollinisation aussi bien anémophile qu’entomophile. Dans les vergers, on rencontre trois modalités de pollinisateurs, à savoir 5 à 12 % d’arbres mâles disséminés, ou bien des branches mâles, provenant du porte greffe, qui ont été maintenues sur des pieds femelles, ou bien encore des greffes de branches mâles sur des pieds femelles. Les arbres hermaphrodites pourraient être envisagés en tant que pollinisateurs et producteurs.

Fructification

Pour arriver à maturité, la caroube nécessite généralement entre 9 et 10 mois. Les inflorescences productives (femelles et hermaphrodites) portent plusieurs fleurs, mais seul un faible pourcentage porte plus de deux fruits. Ainsi, pour les deux cultivars espagnols “Negra” et “Rojal”, 12 à 32% des fleurs peuvent donner des fruits.

Généralement, chez les cultivars italiens, portugais et espagnols, le pourcentage de fleurs qui donnent des fruits est de 3 à 5 %.

La chute des fleurs et des jeunes fruits a lieu en octobre, elle diminue en janvier et février, et devient presque nulle entre juin et août. Ainsi, 60 à 90 % des gousses tombent durant le premier stade de croissance au printemps.

La croissance de la caroube n’est pas rapide, elle passe par trois stades de développement suivant une courbe de croissance, comme la plupart des espèces fruitières.

Ainsi ces stades sont bien distingués:

  • Le premier stade correspond à une croissance lente en automne et en hiver durant lequel la gousse montre une légère augmentation du poids.
  • Le deuxième stade correspond à une croissance rapide entre avril et août caractérisé par une période d’activité de la gousse en début printemps.
  • Au troisième stade la gousse s’accroît lentement, mûrit et se durcit en juin, change de la couleur verte en brun. Ainsi, la gousse devient mûre après dix mois.

Le caroubier est un arbre alternant. Cette alternance est contrôlée génétiquement, mais elle peut être accentuée par des facteurs climatiques et de stress ou des pratiques culturales inadéquates.