Production de plants sélectionnés et greffés de caroubier

Production et récolte du caroubier

Pour des densités de 45 à 100 arbres par ha, les productions moyennes sont de l’ordre de 2 à 3,5 tonnes par hectare. Des exemplaires adultes isolés peuvent produire plusieurs centaines de kilogrammes de fruits; une production de 300 Kg n’étant pas rare. On cite des arbres exceptionnels ayant produit une tonne de caroube. Un verger de 50 arbres par hectare, produisant en moyenne à l’âge adulte 70 Kg/plant, fournit 3,5 tonnes par hectare. Avec une production unitaire de 100 Kg, on pourrait espérer une production de 5 tonnes pour un verger bien entretenu.

Le caroubier présente une irrégularité de production très marquée dont on attribue généralement la cause à une mauvaise pollinisation, à des déficiences en soins culturaux et aux conditions de climat.

Au mois de septembre, on effectue le gaulage des arbres de façons à provoquer la chute des fruits qui ne se sont pas encore détachés par abscission naturelle; les caroubes sont ensuite ramassées.

Sélection clonale

Le caroubier est une espèce dioïque et les populations spontanées sont d’une grande diversité génétique. Avant tout programme de multiplication, il est donc important de sélectionner les individus élites à multiplier.

En dehors de ses qualités de rusticité pour lesquelles il a toujours été multiplié par les forestiers, l’intérêt agronomique majeur réside dans sa graine.

Les critères de sélection les plus importants sont:

  • Rendement en fruit;
  • Rendement en graine (pourcentage de graines par rapport au fruit);
  • Alternance de production;
  • D’autres critères de sélection peuvent être pris en considération tels que la résistance à l’oïdium pour des plantions en zones côtières; le port de l’arbre si l’on veut augmenter les densités de plantation et le pouvoir d’abscission des fruits mûrs pour faciliter la récolte.