Production de plants sélectionnés et greffés de caroubier

Situation du caroubier au Maroc

Au Maroc, le caroubier occupe une superficie de 30 000 ha. Il est localisé dans les plaines et les moyennes montagnes du Rif, du Moyen Atlas, du Haut Atlas et de l’Anti-Atlas et sous des bioclimats de type humide, sub-humide, semi-aride et aride côtier à variantes chaude et tempérée. Il est souvent en association avec l’olivier, le lentisque, le thuya ou l’arganier.

La principale population spontanée de caroubier est localisée dans les régions de Tafechna et Aît Ishaq (province de Khénifra) entre 600 et 1000 m d’altitude, en association avec d’autres espèces forestières et abritée des vents et du froid.

La production du caroubier dépend essentiellement des précipitations. Elle est estimée à 16 000 T en gousses (4800 T en graines). Elle n’a pas cessé d’augmenter depuis une quinzaine d’années.

La densité à l’hectare varie de 5 à 25 pieds. C’est une essence très plastique, héliophile, thermophile, très résistante à la sécheresse (200 mm de pluie) mais pas au froid. Elle tolère les sols pauvres, sablonneux, limoneux lourds, rocailleux et calcaires, des pH de 6,2 jusqu’à 8,6 mais craint les sols acides et humides.

Utilisations du caroubier

Le caroubier est cultivé depuis longtemps pour divers usages. Ses fruits sont comestibles et sucrés. On tire de la caroube deux principaux produits. La farine, obtenue en séchant, torréfiant et moulant les gousses après les avoir débarrassées de leurs graines, est employée surtout en agro-alimentaire et pour la production industrielle d’alcool par fermentation. La gomme, extraite de l’endosperme blanc et translucide de la graine, est utilisée dans l’industrie agro-alimentaire, pharmaceutique (principalement contre les diarrhées), cinématographique, textile et cosmétique. 100 kg de graines donnent en moyenne 20 kg de gomme pure et sèche.

Le caroubier est aussi une plante mellifère et pastorale; son miel est de bonne qualité. Ses feuilles et la pulpe de ses fruits sont riches en unités fourragères, respectivement 0,29 et 0,6 à 0,9 UF/Kg de matière sèche.

Le caroubier est souvent utilisé pour lutter contre l’érosion des sols, comme brise vent et comme arbre ornemental compte tenu de sa couronne sphérique, et de son feuillage persistant, dense et brillant. Son bois est très apprécié en ébénisterie et pour la fabrication du charbon. L’écorce et les racines sont employées dans le tannage.

Les prix de vente des caroubes varient selon les mois (de 5 Dh/Kg au mois d’août – septembre jusqu à 9 Dh au mois de Avril-juillet) et selon les régions (3 à 4 Dh dans le Rif, 5 à 9 Dh ailleurs). Les graines seules sont vendues entre 22 et 32 Dh.

Il existe au Maroc une vingtaine d’unités de concassage, de transformation et de production de la gomme dont la capacité dépasse les 80 000 tonnes. Actuellement, on distingue trois régions commerciales: Marrakech, Agadir et Fès.