Fertilisation Minérale des Cultures Les éléments minéraux secondaires et oligo-éléments

Le magnésium (Mg)
Rôle du magnésium

Le magnésium est très important dans la plupart des fonctions vitales des plantes. La chlorophylle, pigment vert de la plante, est riche en magnésium. Ce dernier participe à la formation et à la mise en réserve des sucres, hydrates de carbone et vitamines.

Symptômes de carence et d’excès

Le magnésium est très mobile dans la plante, donc en cas de carence il peut être transloqué à partir des feuilles les plus âgées vers les plus jeunes.

Les plantes carencées en cet élément présentent des chloroses plus ou moins vert-jaune entre les nervures des feuilles âgées, suivies parfois de nécrose, Les feuilles restent souvent vertes à la périphérie. Les extrémités et les bords sont en partie bombés vers le haut.

Pratique de la fertilisation magnésique

L’appréciation de la teneur en magnésie se fait souvent en fonction de la richesse en potassium. Les conditions idéales pour une bonne alimentation en magnésium sont appréciées par le rapport K2O/MgO (en %) = 1 ou bien K/Mg (en meq/100 g) = ½. En terre mal pourvue en magnésie, il faut relever le niveau magnésien du sol jusqu’à la valeur d’entretien (Tableau 1, voir fichier PDF).

Les carences en magnésium pourront être corrigées différemment selon le type de sol:

tt En sol calcaire: par des apports sous forme de sulfate de magnésie;
tt En sol acide: par des apports de chaux magnésienne ou dolomie (carbonate de calcium et de magnésium).

Les engrais à base de magnésium sont faciles à apporter. Les formes solubles dans l’eau peuvent être placées à la surface du sol, la pénétration dans le sol vers les racines se fera avec le mouvement de l’eau.