22 C
New York
mercredi, septembre 22, 2021

Buy now

Mieux fertiliser le tournesol en irrigué: Nouvelles normes pour la région du Gharb

Réponse du tournesol à la fertilisation phosphatée

Rendement grains

La synthèse des résultats de réponse du tournesol à l’apport du phosphore est présentée dans le tableau 5, voir fichier PDF. La réponse au phosphore a été testée sur 13 essais. Le phosphore a eu un effet positif sur le rendement du tournesol dans seulement 2 sites: l’essai de 1999 à Moghrane et l’essai n° 1 réalisé en 2000 sur la parcelle P1 de l’INRA. Ces deux sites présentent les teneurs en P2O5 les plus faibles; respectivement 19 et 21,6 mg/kg. Le CR se situe entre 12,4 et 20,9 %.

Doses optimales de phosphore

Un exemple de courbe de réponse est présenté dans la figure 3, voir fichier PDF. L’essai réalisé dans la station de l’INRA a besoin seulement de 70 kg P2O5 pour réaliser un rendement optimal de 58 qx/ha. Par contre, celui réalisé en 1999 à Moghrane nécessite 105 kg P2O5/ha pour réaliser un rendement optimal de seulement 27,8 qx/ha (Tableau 6, voir fichier PDF).

Fourniture du sol en phosphore

Le tournesol est une culture qui n’est pas très exigeante en phosphore. Dans les essais réalisés, la fourniture du sol, exprimée par la quantité de P2O5 absorbé par le témoin (sans apport de phosphore), est comprise entre 8 et 50 kg P2O5/ha pour des rendements compris entre 13 et 50 qx/ha.

Comme dans le cas de l’azote, la quantité de P2O5 absorbée par le témoin sans apport de phosphore n’est pas liée à la richesse du sol en phosphore assimilable. Elle est corrélée au rendement réalisé. Ainsi, pour un rendement moyen de 38 qx/ha, sans apport de phosphore, le sol peut fournir 22,5 kg P2O5/ha.

Efficience d’utilisation du phosphore

Les EUP moyennes par site ont varié dans une gamme assez restreinte allant de 0,55 à 0,79 kg P2O5/quintal, la moyenne générale étant de 0,67 kg/ql. Il n’y a pas de relation statistiquement significative entre l’EUP et le niveau de rendement réalisé.

Coefficient d’utilisation apparente du phosphore

Le CUA du phosphore est extrêmement faible. Il est au maximum de 21 % dans le site 6 de la parcelle S10 à la FAG pour la dose P45. Pour les autres sites et doses, le CUA de P est compris entre 0 et 14 %. La richesse initiale des sols en P2O5 et leur grande capacité de libération du phosphore, préalablement adsorbé suite aux apports répétés d’engrais phosphatés, expliquent ce résultat.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: