22 C
New York
mercredi, septembre 22, 2021

Buy now

Mieux fertiliser le tournesol en irrigué: Nouvelles normes pour la région du Gharb

Réponse du tournesol à la fertilisation potassique

Rendement grain

La réponse du tournesol à l’apport du potassium a été testée sur deux sites de richesses initiales en K2O échangeable très contrastées (Tableau 7, voir fichier PDF). L’essai installé dans la parcelle N° 2 de l’INRA a montré une réponse, mais non significative, à l’apport du potassium de 10 qx/ha entre K0 et K180. Cependant, la réponse du tournesol à l’apport du potassium a été hautement significative dans le site N° 6 de la FAG, qui présente justement une teneur relativement plus faible en K2O. Le CR est de 26,3 %.

Nous pouvons donc avancer que lorsque la teneur du sol Dehs en potassium échangeable est < 149 mg K2O/kg, il y a une forte probabilité d’amélioration du rendement grain du tournesol suite à l’ajout d’engrais potassique. Il est, cependant, peu probable de trouver dans la région du Gharb un nombre élevé de parcelles ayant des teneurs en K2O < 150 mg/kg.

Dose optimale de potassium

Le rendement et le gain continuent d’augmenter au delà de la dose maximale testée (K180). De ce fait, il n’est pas possible de déterminer une dose optimale en potassium dans ce site.

Fourniture du sol en potassium

Les quantités de potassium pouvant être libérées par les sols Dehs du Gharb pour subvenir aux besoins du tournesol sont très élevées. En effet, la fourniture du sol en K2O a varié entre 143 et 623 kg/ha. Ces quantités de potassium libéré sont sollicitées par les niveaux de rendement réalisés.

Pour un rendement moyen de 37 qx/ha, le sol peut fournir 238 kg K2O/ha à la culture durant son cycle de croissance et de développement.

Efficience d’utilisation du potassium

La culture du tournesol est l’une des plus exigeantes en potassium. Selon les résultats des essais que nous avons réalisés, l’EUK a varié de 5,51 à 11,68 kg K2O/quintal de grains. La moyenne générale sur tous les essais est de 7,23 kg K2O/ql.

Coefficient d’utilisation apparente du potassium

Le CUA du potassium dans l’essai installé sur la parcelle 2 de l’INRA est très élevé. Il est de 70 % pour la dose K60 et présente des valeurs > 100 % pour les doses K120 et K180. Ce résultat suggère que l’apport du potassium dans ce site, qui est déjà très bien pourvu en K2O échangeable (745 mg/kg), incite la culture à absorber encore plus de potassium. Il est également possible d’expliquer cette absorption très importante du potassium par l’interaction avec les apports d’azote qui induisent un développement végétatif excessif.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: