Les maladies du blé: identification, facteurs de développement et méthodes de lutte

Les pourritures racinaires
Agents pathogènes: Helminthosporium sativum, Fusarium culmorum, Fusarium graminearum

Importance

La maladie des pourritures racinaires se manifeste aussi bien sur blé dur, blé tendre que sur l’orge. Des pertes localisées peuvent être occasionnées par la diminution du tallage, par la réduction de la taille des épis et par la perte des plantes. Cette maladie apparaît plus particulièrement dans les zones semi-arides et durant les années à faible pluviométrie.

Symptômes

Les plantes atteintes montrent des épis blancs non remplis. Pour s’assurer de la nature exacte de la maladie, on doit arracher quelques plantes atteintes et observer le système racinaire. Des taches brunes sont observées sur le collet, le sous-collet et les racines.

Développement de la maladie

L’association des champignons responsables des pourritures avec les racines du blé est inévitable. Ce sont des champignons qui sont constamment présents dans le sol. Ils infectent les racines du blé quand les conditions leur sont favorables. Les principaux facteurs prédisposant à l’attaque de ces champignons sont le stress hydrique et des températures élevées.