Valorisation de la figue au Maroc

Les variétés du figuier

Les travaux de recherche sur le figuier montrent qu’il existe une grande diversité variétale et des homonymies et/ou des synonymies qui ont généré une situation extrêmement confuse dans la nomenclature du figuier. Comme exemple, 36 variétés/dénominations ont été dénombrées à Taounate, 29 à Ouazzane, 26 à Tétouan et 7 à Zerhoun. Dans chaque zone, 3 à 5 variétés prédominent; les autres sont représentées par quelques arbres dispersés dans le verger (Tableau 1).

Certaines variétés sont communes à plusieurs régions, d’autres sont cultivées avec des noms différents et d’autres sont spécifiques à certaines régions. Certaines variétés sont vigoureuses et peuvent dépasser 10 m de hauteur.

Les variétés du figuier donnent des fruits de couleur marron à noire (Onk hmam, Hamri, Ghoddane, El fassi) ou verdatre (Nabout, Lamdar, Hazat, Ouarnaxi, El Ghani, Chaâri). Après séchage, ces dernières prennent la couleur blanche.

A l’état frais, la figue renferme en moyenne 80% d’eau et 13% de sucres. Après séchage, les sucres dépassent 55% (Tableau 2). Elle est donc très énergétique, riche en vitamines, en éléments minéraux. Elle est également riche en fibres; principaux constituants des grains. Elle est consommée en frais, après séchage ou sous forme de confiture. A cause de sa teneur importante en fibres, la figue est conseillée dans le cas des maladies du tube digestif puisqu’elle favorise le transit intestinal. Plusieurs autres utilisations médicinales des produits de la figue sont documentées.

L’industrie accorde également une importance à ce fruit pour ses diverses utilisations (confiture, patte de figue, sirop…). Elle est aussi utilisée pour la fabrication d’une eau de vie. Les feuilles du figuier sont utilisées comme aliment de bétail.

Les variétés cultivées peuvent être bifères ou unifères. Les bifères donnent deux récoltes par an: en juin, c’est la récolte des figues fleurs (bakour) qui dure environ 2 semaines. Les fruits sont portés sur les rameaux de l’année précédente. Ensuite arrive la récolte des figues (karmousse) qui s’étale du mois d’Août à octobre selon les régions et la variété. Les fruits sont sur le rameau de l’année en cours. Les unifères ne produisent que des figues dont la période de maturité coïncide avec celle des bifères.