Ravageurs et maladies de l’arachide: Identification et moyens de lutte

l’oïdium
Agent causal: Oïdium arachidis

Importance

Cette maladie, observée dans le Loukkos, est d’une importance secondaire.

Symptômes

Duvet blanchâtre sur les feuilles d’arachide (Figure 3, voir fichier PDF).

La pourriture noire du collet
Agent causal: Aspergillus niger

Importance

La maladie, appelée ‘Sakkara’, est fréquemment observée sur la culture d’arachide. C’est l’une des principales causes de mortalité des plantes, observées tout au long du cycle de la culture (Figure 4, voir fichier PDF).

Symptômes

L’agent pathogène s’attaque au collet au niveau du sol et peut entraîner la mort de la plante à n’importe quel stade de son développement. Le tissu attaqué du collet se gonfle et devient spongieux. Il se recouvre d’une masse noirâtre de mycélium et de conidies.

La pourriture sèche des racines et des gousses
Agent causal: Rhizoctonia solani

Importance

Cette maladie apparaît en fin de cycle et entraîne le flétrissement des branches des plantes d’arachide et la détérioration des gousses.

Symptômes

La maladie se manifeste sous forme de chancres localisés au niveau des racines et des gousses. Les branches de la plante peuvent être attaquées et développent des pourritures sèches (Figure 5, voir fichier PDF).

Pourriture blanche
Agent causal: Sclerotium rolfsii

Importance

Le développement de cette maladie sur arachide reste localisé et peu important dans le périmètre du Loukkos.

Symptômes

Les symptômes aériens de cette maladie se manifestent par le jaunissement et le flétrissement d’une branche ou de toute la plante. Ces symptômes sont la conséquence de l’attaque du collet par le champignon responsable de cette maladie. Dans la zone attaquée, le champignon développe un mycélium blanc et abondant et des sclérotes de 0,5 à 2mm de diamètre (Figure 6, voir fichier PDF).