Conception et évaluation d’un prototype de pulvérisateur agricole motorisé et roulant

Objectif du projet

L’idée de conception d’un pulvérisateur agricole vise à développer un outil motorisé et roulant, potentiellement adapté à la classe des exploitations de l’ordre de 10 ha et moins, et capables d’améliorer les conditions technico-économiques d’application des pesticides relativement aux conditions effectives rencontrées sur le terrain, liées à l’utilisation du petit matériel à dos.

Approche de développement

La concrétisation d’une telle conception a été basée sur une caractérisation des contraintes techniques, économiques et ergonomiques relatives à la réalisation des traitements pesticides à l’aide du petit matériel à dos largement utilisé. Cette caractérisation a ensuite permis de définir un cahier de charges pour la mise au point d’un nouveau prototype de pulvérisateur agricole plus efficient et capable de répondre à ces contraintes.

Par ailleurs, la pénibilité d’opérer avec le matériel de pulvérisation à dos nous a poussé à réfléchir au développement d’un outil roulant afin de cerner la contrainte ergonomique liée à la charge de l’outil à dos, à l’action manuelle de la pompe, et à la possibilité d’utiliser une cuve de contenance plus grande pouvant réduire le temps des remplissages et améliorer le rendement horaire du traitement.

Importance du parc de petit matériel agricole de pulvérisation

A l’échelle nationale, le parc matériel de pulvérisateurs agricoles est dominé par le petit matériel à dos. L’absence de chiffres officiels et fiables sur le nombre de pulvérisateurs à dos existants, nous a poussé à faire des estimations. Sur la base des chiffres de vente, disponibles auprès de la DPAE, et tenant compte d’une durée de vie moyenne de 5 ans pour cet outil, le nombre de pulvérisateurs à dos fonctionnels est estimé à 100.000 unités (Figure 1) (voir fichier pdf). En effet, les ventes annuelles de cet outil sont de l’ordre de 20.000 unités et gérèrent un chiffre d’affaires de l’ordre de 12 Millions de Dh/an (Figure 2)(voir fichier pdf).

Le nombre d’exploitations agricoles ayant une taille de moins de 10 hectares, et potentiellement utilisatrices de ce petit matériel, s’estime à 1,25 millions, soit 87% du total.

L’utilisation du matériel de pulvérisation tracté par cette classe d’exploitations est très faible. En effet, le nombre de tracteurs que possèdent les agriculteurs ayant moins de 10 ha ne dépasse pas 5.600 unités, soit seulement 13% de l’effectif du parc tracteur disponible. En outre, le nombre total du parc de pulvérisateurs et atomiseurs tractés se limite à 9.500 unités. Les chances pour que les agriculteurs ayant des superficies de moins de 10 hectares utilisent ce matériel tracté sont minimes.

A l’échelle de la région de la Chaouia, le ratio d’agriculteurs possédant un pulvérisateur à dos s’évalue à un rapport de 1/10.

La simplicité des pulvérisateurs à dos, leur faible coût d’achat, la subvention de 50% accordée par l’Etat, et leur adaptation à l’application des pesticides sur de petites et moyennes superficies, justifient le chiffre de vente et contribuent considérablement à l’essor de cet équipement.