L’utilisation du centre pivot pour l’irrigation – Expérience des Domaines Agricoles au Maroc

Taille et structures des pivots installés

Ce sont les caractéristiques du terrain (forme géométrique, superficie, pente, obstacles,…) qui déterminent le nombre, le type et la taille des pivots à installer. Pour que le projet puisse présenter un intérêt, il doit permettre d’irriguer un maximum de surface et ne laisser que peu de «chutes» de terrain sans irrigation ou pouvant être complétées avec les autres systèmes.

D’une manière générale, lorsque la forme du terrain s’apparente à un grand carré ou un grand cercle, il faut utiliser plutôt des pivots circulaires fixes disposés en lignes ou en étoile. C’est le cas de la majorité des pivots installés aux Domaines Agricoles à travers les différentes régions. Dans certaines circonstances, le terrain peut être un peu plus long que large, ou nettement plus long que large, et on a alors le choix entre l’implantation de pivots mobiles à 2 ou 3 positions et les rampes frontales avec arrosage en aller/retour, rotation interne, ou type hippodrome. C’est le cas du tout premier projet de pivots réalisé à Agafay en 1980, composé de 4 pivots circulaires, d’un pivot tractable et d’une rampe frontale.

D’une manière générale, dans les circonstances normales d’installation, aux Domaines Agricoles, la composition de la structure de pivot couramment adoptée est constituée d’un centre pivot et de travées successives composées chacune de 4 tubes en acier de diamètre égal à 6 pouces et 5/8ème et de longueur L= 13,4 m. Le pivot peut être équipé ou non de porte–à faux de 13,4 ou 19,4 m, ou terminé par un canon de fin de structure. Il faut une structure de 7 travées de 54 m avec porte- à faux faisant un cercle complet, pour irriguer 50 ha, et une structure de 10 travées avec porte-à faux pour irriguer 100 ha.

Dans les terrains de Merja ou très lourds (Allal Tazi, Ouled Cheddad, Douiet) et dans les terrains en forte pente (Louata), des modifications ont été apportées à cette structure de base, en limitant certaines travées à 3 éléments, pour prévenir le patinage et le désalignement du pivot au moment de traverser les zones à risque (ornières, points élevés).

D’une manière générale, dans la plupart des régions, les pivots installés ont des superficies nettes hors porte- à faux de 40 à 60 ha. Les plus grands pivots installés en terrain plat sont les 4 pivots de Tazeroualt (100 ha chacun), et le plus grand pivot installé en forte pente (p>10 %) a été réalisé à Louata (88 ha).