5.4 C
New York
mardi, décembre 7, 2021

Buy now

Effet du thiosulfate d’ammonium (ATS) en fertigation sur la croissance et le rendement du bananier – Région du Gharb (Maroc)

Résumé

La culture du bananier a connu un essor important au Maroc et occupe actuellement environ 8500 hectares avec des rendements qui varient de 40 à 80 t/ha. La culture de bananier est pratiquée sous serre et dans les zones côtières ayant des sols sableux. L’intensification du bananier requiert d’importants apports d’engrais et d’eau, dont plus de la moitié est lessivée.

L’objet de la présente étude est d’évaluer le thiosulfate d’ammonium (ATS), un engrais liquide (16-0-0-34S), sur la productivité du bananier sous serre dans la région de Mnasra (Gharb, Maroc). L’ATS est également utilisé comme amendement pour améliorer et préserver la fertilité du sol.

L’essai a été installé en serre de production chez un agriculteur leader dans la culture du bananier dans la région de Mnasra. Les traitements expérimentaux étudiés ont consisté en un témoin représentant la pratique de l’agriculteur (T00) et des doses croissantes d’ATS appliquées en fertigation. Les traitements de dose totale d’ATS sont 40 litres/ha (T05), 80 litres/ha et 120 litres/ha (T15). Pour tous les traitements, les apports en fertigation de l’ATS sont répartis à raison d’un apport par semaine durant une période de deux mois autour de la floraison. Le dispositif expérimental adopté pour l’essai est un dispositif en bloc aléatoire complet à 4 répétitions. La taille de la parcelle élémentaire est de 20 m sur une ligne de plantation avec 26 bananiers.

Les paramètres mesurés sur l’essai de bananier sont l’évolution de la circonférence du pseudotronc, comme indicateur de croissance, le rendement et ses composantes, et des analyses physico-chimiques du sol et de l’eau d’irrigation.

L’application de l’ATS en fertigation a augmenté la croissance et le rendement du bananier par l’amélioration de la fertilité du sol qu’il a induit. Les traitements ayant reçu l’ATS en fertigation ont eu une circonférence du pseudotronc supérieure au témoin.

L’application de 120 litres d’ATS/ha en fertigation, sur une période de deux mois autour de la floraison, a augmenté le rendement du bananier de 10 % (de 77,9 t/ha à 85,8 t/ha). Avec la dose de 80 litres/ha, le rendement du bananier a été également de façon significative à 81,3 t/ha par rapport au témoin (77,9 t/ha). L’application de l’ATS en fertigation a significativement augmenté le poids du régime du bananier de 35,4 kg à 39,0 kg à travers son effet significatif sur le nombre de mains/régime.

En termes économiques, l’application de 120 litres d’ATS/ha en fertigation a engendré pour l’agriculteur un gain monétaire de 36020 dh/ha. La dose de 80 litres d’ATS/ha a également engendré un gain monétaire appréciable de 14680 dh/ha.

Bamouh A., El Moudnib S., Hilali G., Riam M., Bouslama H. (2020)
Rapport de recherche, IAV Hassan II

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: