28.3 C
New York
vendredi, juillet 19, 2024

Buy now

Fertilisation foliaire au potassium et au bore du colza

Fertilisation foliaire au potassium et au bore sur le rendement du colza

(Campagne 2018-2019)

  Bamouh A., Hrameche O., Nasri L., Mahnen M., Nakro A., Département de Production, Protection et Biotechnologie Végétales, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat (Maroc)

RÉSUMÉ

La fertilisation foliaire est une technique complémentaire à la fertilisation du sol. Elle a été principalement utilisée en arboriculture pour l’apport des microéléments quand la plante présente des symptômes de carence. Plus récemment, la fertilisation foliaire est utilisée en faibles quantités pour les macroéléments.

L’objectif du présent travail est d’évaluer l’effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur la croissance et le rendement du colza, culture en pleine expansion au Maroc. Pour répondre à cet objectif, un essai a été installé dans une ferme de production dans la région du Saïss, Maroc.

L’essai est disposé en blocs aléatoires complets à 4 répétitions et à 4 traitements à doses croissantes de l’engrais foliaire K-B (sulfate de potasse +bore) à différents stades. Les quatre traitements expérimentaux testés sont: (T1) témoin qui représente la pratique de l’agriculteur, (T2) une application foliaire potassique et borique au stade montaison, (T3) deux applications foliaires potassiques et boriques aux stades montaison et floraison, et (T4) trois applications foliaires potassiques et boriques aux stades montaison, floraison et remplissage des grains. Chaque application foliaire apporte 4 kg K2O/ha, soit 8 kg/ha de l’engrais foliaire KleafXtrabor.

Trois prélèvements d’échantillons de la culture ont été effectués au niveau de l’essai du colza au cours de son cycle de 180 jours, en vue de mesurer les paramètres de croissance (indice foliaire, taux de chlorophylle, matière sèche des feuilles, tiges, inflorescences et matière sèche totale), de déterminer le rendement et ses composantes (Nombre de graines/m2 et le poids mille graines) et la teneur en huile des graines de colza à la récolte.  Des analyses minérales foliaires réalisées à la floraison du colza.

Des rendements élevés du colza, de l’ordre de, 45, 43 et 49 qx/ha, ont été respectivement obtenus au niveau des traitements T2, T3 et T4 par rapport au rendement du traitement témoin T1 (40 qx/ha). Trois pulvérisations foliaires potassique et borique ont augmenté le rendement du colza de 23% et une seule appliquée à un stade précoce a augmenté le rendement de 12,5%. Les rendements obtenus ont été fortement corrélés au nombre de grains/m2 et le poids mille graines a été augmenté de 5% par la fertilisation foliaire appliquée. Quant aux paramètres de croissance, l’indice foliaire, le taux de chlorophylle, la matière sèche totale et l’indice de récolte du colza ont été augmentés respectivement de 30 %, 16 %, 30 % et 10 % par la fertilisation foliaire potassique et borique. La teneur des graines du colza en huile n’a pas été significativement affectée par les applications de l’engrais foliaire K-B, mais semble légèrement augmenter avec trois applications foliaires.

L’augmentation du rendement du colza suite trois applications application foliaires potassiques et borique au cours du cycle a engendré pour l’agriculteur un gain monétaire supplémentaire de 3718 DH/ha. Une seule application foliaire à la montaison du colza a également engendré un gain monétaire supplémentaire de 2006 DH/ha par rapport au témoin.

Mots clés: Fertilisation foliaire, rendement, indice foliaire, Colza, Olivier, Potasse, Bore, Soufre, Huile

Vue d’une parcelle de colza à la ferme de l’essai colza

Installation de l’essai colza

Dates de l’application de la fertilisation foliaire par rapport à la dynamique d’absorption du potassium et et du soufre

Prélèvement d’échantillons pour le suivi de la croissance du colza

Etat de la culture du colza au le 30/04/2019

Récolte du colza au 18/05/2019

Effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur le rendement du colza

Effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur la production de la matière sèche totale du colza

Effet de la fertilisation potassique et borique sur l’indice foliaire, 30 jours après la 1ère application 

Effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur le taux de chlorophylle du colza à 40 jours après la 1ère application

Effet de la fertilisation foliaire potassique et borique sur la teneur en huile des graines de colza à la récolte

CONCLUSION

La présente étude s’est intéressée à la réponse du colza aux apports potassiques et boriques en identifiant les effets quantitatifs et qualitatifs engendrés par cette technique. Les résultats obtenus au niveau de l’essai ont permis de conclure que la fertilisation foliaire agit sur la culture puisque cette dernière répond aux différentes doses foliaires apportées.

  • L’application de trois pulvérisations foliaires potassiques et boriques au cours du cycle de la culture, soit une dose totale de 12 kg K2O/ha), a augmenté de façon significative le rendement du colza de 23% et le poids mille graines de 5%. Une seule application foliaire à un stade précoce a augmenté le rendement de 12,5%.
  • L’application foliaire au stade floraison semble avoir un effet négatif sur le rendement en déclenchant la chute des
  • La fertilisation foliaire potassique et borique a amélioré les paramètres de croissance, dont l’indice foliaire, le taux de chlorophylle, la matière sèche totale et l’indice de récolte du colza avec des augmentations respectivement de 30 %, 16 %, 30 % et 10 %.
  • La teneur des graines du colza en huile n’a pas été significativement affectée par les applications de l’engrais foliaire potassique et borique, mais semble légèrement augmenter avec trois applications foliaires.
  • Le gain monétaire supplémentaire généré par la fertilisation foliaire potassique et borique du colza a été de 3718 DH/ha pour trois pulvérisations et de 2006 DH/ha pour une seule pulvérisation précoce.
  • Puisque le colza a une forte exigence en soufre, et que le rendement ne semble pas plafonner avec trois applications foliaires, il serait utile dans une prochaine étude de tester des doses ou des fréquences plus importantes d’engrais foliaire.

ABSTRACT

Foliar fertilization is considered as a complement to traditional soil fertilization. It has been used mainly in orchards for the supply of microelements when the plant shows symptoms of deficiency. More recently, foliar fertilization is used in small quantities for macronutrients.

The objective of the present work is to evaluate the effect of potassium and boron foliar fertilization on growth and yield of rapeseed, a rapidly developing crop in Morocco. To meet this objective, a field trial was carried out in a production farm in the region of Saïss, Morocco.

The experiment design is a completely randomized block with four replications and four treatments of applications of K-B foliar fertilizer (potassium sulfate + boron) at different growth stages. The four experimental treatments were: (T1) control, which represents the farmer’s practice, (T2) a potassium and boron foliar application at the stem elongation stage, (T3) two potassium and boron foliar applications at stem elongation and flowering stages, and (T4) three potassium and boron foliar applications at stem elongation, flowering and grain filling stages. Each foliar application provides 4 kg K2O/ha, or 8 kg ha of KleafXtrabor foliar fertilizer.

Three crop samples were taken from the rapeseed experiment, during its 180-day growth cycle, in order to measure the growth parameters (leaf area index, chlorophyll content and total dry matter), to determine yield and its components (Number of seeds/m2 and the weight of one thousand seeds) and the oil content of the rapeseed at harvest. Foliar mineral analyzes were also carried out at the rapeseed flowering stage.

High yields of rapeseed, of the order of 45, 43 and 49 qx/ha, were respectively obtained by T2, T3 and T4 treatments compared to the yield of the control treatment T1 (40 qx/Ha). Three potassium and boron foliar sprays increased rapeseed yield by 23% and only one foliar application at an early stage increased yield by 12,5%. The yields obtained were strongly correlated with the number of seeds/m2 and the thousand-seed weight was increased by 5% by the applied foliar fertilization. As for the growth parameters, leaf area index, chlorophyll content, total dry matter and harvest index of rapeseed were respectively increased by 30%, 16%, 30% and 10% by the potassium and boron foliar fertilization. The oil content of rapeseed seeds was not significantly affected by K-B foliar fertilizer applications, even though it slightly increased with three foliar applications.

The increase in rapeseed yield following three applications of potassium and boron foliar applications generated an additional monetary gain for the farmer of DH 3718/ha. A single foliar application during the rapeseed shoot elongation also generated an additional monetary gain of 2006 DH/ha compared to the control.

Key words: Foliar fertilization, Yield, Leaf area index, Rapeseed, Olive tree, Potash, Boron, Sulfur, Oil content

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: