Techniques de production de la pomme de terre au Maroc

Types et régions de production

Introduction

La pomme de terre, Solanum tuberosum, appartient à la famille des solanacées. Elle est originaire de l’Amérique Latine (Andes: Bolivie et Pérou).

Elle a été introduite au Maroc au XIXème siècle. Depuis lors, la pomme de terre est devenue de plus en plus importante dans le régime alimentaire. La demande en cette culture s’est alors accrue; elle est devenue cultivable pratiquement dans toutes les régions du Maroc.

Télécharger

La superficie occupée par les cultures maraîchères varie chaque année entre 180 et 200.000 ha, dont 50 à 60.000 ha emblavés en pomme de terre, soit 25% de la superficie maraîchère totale.

Trois principaux types de culture de pomme de terre sont pratiqués dans l’année:

• Primeurs: La plantation se fait en Sept-Octobre pour les semences locales dites encore grenadines; et en Décembre pour les semences d’importation. La production est généralement destinée à l’exportation.

• Saison: La plantation a lieu en Janvier-Février. Les semences sont soit d’origine étrangère ou locale.

• Arrière saison: Plantation en Août. Les semences sont prélevées de la production de saison.

Pour les deux derniers types de culture, la production est écoulée sur le marché intérieur.

• Montagne: Plantation de Mai. Elle est pratiquée essentiellement dans les vallées du Moyen et du Haut Atlas.

Principales régions productrices

Les zones les plus propices pour la production de la pomme de terre sont comme suit:

• Primeurs: Le littoral Atlantique allant de Kénitra à El Jadida et Agadir-Taroudant.

• Saison et arrière saison:

Région côtières: Loukkos-Doukkala-Moulouya.

Régions intérieures: Tadla-Haouz-Chaouia-Saïs.

• Montagne:

Régions montagneuses: Moyen Atlas et la Haute Moulouya.

Description botanique

Les différentes espèces et variétés de pomme de terre ont des caractéristiques botaniques différentes. C’est pour cela qu’il est nécessaire de connaître les différentes parties de la plante.

Les tiges aériennes de la pomme de terre dont le nombre peut varier de 1 à 10 ont un port érigé au début, puis devient étalé par la suite. Les feuilles sont composées (6 à 10 folioles/feuille). Elles permettent par leur différence d’aspect et de coloration de caractériser les variétés.

La floraison de la pomme de terre est terminale et en forme de cyme. La fleur peut-être de couleur blanche, bleue ou violette. Ces fleurs donnent des fruits en forme de baie contenant des graines plates et blanchâtre. Les graines de la pomme de terre ne sont utilisées qu’en amélioration génétique afin d’obtenir de nouvelles variétés.

Actuellement le Centre International de Pomme de terre (CIP) cherche à produire de la pomme de terre de consommation à partir de semences botaniques (True Potato Seeds: TPS).

Le tubercule est une tige souterraine où se sont accumulées les réserves. Il peut être de grosseur et de forme variables, allant de rond oblong à long et plus ou moins aplati selon les variétés. Il se développe à partir des bourgeons situés au niveau des yeux du tubercule. Les germes peuvent être blancs ou colorés partiellement à la base ou à l’extrémité. Puis ils prennent une couleur caractéristique de la variété (vert-rouge-violet, etc), s’ils sont exposés à la lumière diffuse.