Techniques de production de la pomme de terre au Maroc

Récolte et conservation

Récolte

Le cycle des variétés les plus cultivées au Maroc est de 3 à 4,5 mois environ. La maturité est indiquée par le jaunissement des feuilles inférieures, dessèchement des tiges et la fermeté de la peau de tubercule.

L’arrachage peut être précoce pour un but commercial ou pour la pomme de terre de semences avant que les maladies virales envahissent la culture. En culture moderne on pratique le défanage (dessèchement de la végétation). Cette opération peut être faite soit chimiquement, soit mécaniquement. Elle permet de limiter l’extension des maladies et facilite la récolte.

L’arrachage doit être fait par un temps sec et ne pas laisser les tubercules trop exposés au soleil afin d’éviter le développement des tâches noires et l’attaque par la teigne.

Conservation

Pour assurer une bonne conservation, seuls les tubercules non blessés sont à conserver. Puisque le tubercule est un fragment de tige vivante, il continue à vivre pendant la période de conservation. Afin de maintenir son processus de vie, il faut un bon contrôle de l’environnement; température et humidité relative. Ces facteurs varient selon la destination du produit.

Les conditions idéales de conservation sont les suivantes:

Température: 2 à 4°C pour la pomme de terre de semences, 4 à 8°C pour la pomme de terre de consommation. Une température supérieure à 8°C pour favoriser l’accumulation des sucres réducteurs, facteur responsable de la coloration brune de pommes frites.

Humidité relative: 90 à 95% tout en évitant l’accumulation de CO2 par ventilation.

Par Allal CHIBANE, Ingénieur Agronome, MADRPM/DPV