L’asperge

L’ASPERGE

Plante et importance de la culture au Maroc

L’asperge (Aspargus officinalis) est une plante monocotylédone, vivace, dioïque (plantes mâles séparées des plantes femelles), appartenant à la famille des liliacées. Elle est originaire de l’Europe et de l’Asie.

La culture est pratiquée, au Maroc, dans les régions de Marrakech, Tadla, Casa, El Jadida, Berkane, Tantan, Rabat et Imouzer de kandar. L’asperge est un légume riche en graisses, sucres, fibres brutes, Ca, P, Fe, Vitamine B1, B2, C. Les asperges vertes ont un goût plus prononcé que les asperges blanches. Les turions (partie consommée, jeunes tiges) sont préparés à la sauce, à la vinaigrette, aux fines herbes en omelette, à la sauce de tomate et à la crème.

Les plantes mâles semblent avoir une longévité plus grande que les plantes femelles. Plus robustes, ils élimineraient les plantes les plus faibles par concurrence végétative. La vie d’une aspergerai est grandement influencée par la sévérité de la récolte (10-20 ans).

Exigences édapho-climatiques

Sous les climats tempérés et sous l’effet de la température et de l’état hydrique des sols, l’asperge arrête son activité en fin d’automne pour la reprendre vers mi-Mars à mi-Avril. En climat chaud, l’asperge croit toute l’année. Mais on assistera à un arrêt d’activité en cas de sécheresse. On pense que l’asperge démarre son activité probablement lorsque la température dépasse 10°C, l’optimum est de 18°C. L’asperge est une plante extrêmement rustique et résistante au froid (plante de saison froide), mais la vitesse de croissance augmente avec la température.

La croissance journalière des tiges est d’environ 1,8 cm à 13°C, elle passe à 3 cm à 17°C. La photosynthèse ne commence que deux mois après l’entrée en activité du système racinaire. En effet, la récolte des turions prive la plante de ses organes foliaires. Dans ces conditions, on réduit le cycle de la photosynthèse d’une période au moins équivalente à celle de la récolte (de 60 jours). L’asperge est une plante assez souple pour s’adapter à différents types de sol. Mais on cherche de préférence un sol perméable, léger, profond et de réchauffement facile. Pour le sous-sol, en général, on admet que le plan d’eau doit être en dessous de 0,60 m de profondeur.

Le type de sol particulièrement intéressant semblerait être une terre limoneuse. Le pH optimal est de 6,8- 7,5 (turions de belle couleur rose recherchée). L’asperge est très tolérante à la salinité de l’eau d’irrigation (3 à 5 g/l).