La qualité des raisins de table: Effets de certaines pratiques culturales

Etat actuel du vignoble marocain

La culture de la vigne au Maroc couvre actuellement une superficie totale de l’ordre de 49.600 ha (Figure 1, voir fichier PDF). Ce secteur se compose du vignoble de table qui couvre une superficie de 39.000 ha soit 78,6%, et du vignoble de cuve qui couvre une superficie de 10.600 ha soit 21,4% de la superficie totale.

La superficie du vignoble national n’a pas connu une très grande évolution durant les dix dernières années. Le maximum a été atteint en 1993-94 avec 50.950 ha, suivi d’une régression jusqu’à 1995-96, puis une reprise pour atteindre une superficie de 49.600 ha la dernière campagne.

La production nationale en raisin est caractérisée par une variation importante d’une année à l’autre (Figure 2, voir fichier PDF). En 1989-90, la production était de 232.000 T puis elle a augmenté pour atteindre 294.400 T en 1991/92. L’année suivante le secteur a connu une régression de la production conséquente à la diminution de la superficie. En 1998-99, une production maximale de l’ordre de 334.800 T a été obtenue, suite à une production relativement importante du vignoble de cuve. En 1999-2000, la production a diminué de nouveau pour atteindre 252.617 T.

Vignoble de table

La superficie du vignoble de table est passée de 36.600 ha en 1998-90 à 39.000 ha durant les trois dernières compagnes, après un léger déclin en 1995-96.

Le vignoble de table est principalement localisé dans les régions de Doukkala, Haouz, Benslimane, Essaouira, Moulouya, et Khémisset, représentant respectivement 35%, 9%, 8%, 7%, 6%, et 6%. Les autres régions occupent seulement 29,4% de la superficie nationale du vignoble de table (Figure 3, voir fichier PDF).

Le profil variétal se caractérise par la dominance du cépage indigène ‘Doukkali’ qui occupe 16.557 ha, représentant plus de 42% de la superficie du vignoble de table (Tableau 1, voir fichier PDF). C’est un cépage vigoureux à grappes compactes ayant des baies moyennes à grosses, de couleur rouge à violacée. Le reste des cépages est dominé par Muscat d’Alexandrie, Valency et Abbou qui représentent respectivement 9,4%; 8,9%; et 6,1% de la superficie plantée en vigne de table.

Actuellement, on assiste à de nombreuses plantations de vignobles à raisins de table, notamment dans la zone du Haouz avec comme objectif des productions précoces de raisins destinés à l’export en faisant appel à de nouveaux cépages tel que Superior Seedless. Dans la zone de Rabat–Skhirat-Bouznika, la superficie de la vigne à raisins de table, sous abri plastique ne cesse d’augmenter à cause de la rentabilité réalisée par ce type de conduite qui assure une précocité de la maturité et une meilleure qualité des raisins.

Vignoble de cuve

La superficie du vignoble de cuve a connu une évolution négative, elle est passée de 13.200 ha en 1989-90 pour arriver à 10.600 ha en 1999-2000. Cette diminution de la superficie du vignoble de cuve est accompagnée par une augmentation de celle du vignoble de table.

Le vignoble de cuve est principalement localisé dans la région d’El Hajeb qui représente plus de 50% de la superficie, suivie des régions de Khémisset, Meknès, et Gharb qui représentent respectivement 15%, 9% et 6% de la superficie du vignoble de cuve (Figure 4,voir fichier PDF).

Le profil variétal de la vigne de cuve, durant ces dernières années, reste dominé par trois à quatre variétés: Cinsault, Carignan, Alicante Bouchet et Grenache qui occupent plus de 70% de la superficie plantée en vignes de cuve (Tableau 2, voir fichier PDF).

Le vignoble de cuve connaît à son tour une certaine reprise des plantations nouvelles mais qui reste inférieure à celle que connaît le vignoble de table. Cette reprise est le fruit d’un certain nombre de convention de partenariat entre des compagnies viti-vinicoles nationales et étrangères, essentiellement françaises.

Dr. Abdelaziz Ezzahouani
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat