La qualité des raisins de table: Effets de certaines pratiques culturales

L’éclaircissage (ciselage) des grappes

Il consiste à diminuer la production potentielle de façon à établir un équilibre entre la taille du feuillage et la production de fruits par plante. Ainsi, on obtient un meilleur calibre des baies, on évite le retard de maturité du à la surproduction et on améliore l’uniformité de couleur chez les raisins noirs et rosés. Il existe deux types d’éclaircissage:

– celui de grappes entières;
– et celui de secteurs de la grappe.

Objectifs de l’éclaircissage

L’éclaircissage des grappes entières peut se réaliser avant la floraison. Il a alors pour objectif d’améliorer le pourcentage de la fécondation des fleurs des grappes conservées. Les grappes sont beaucoup plus pleines et avec des baies de meilleur calibre. Cet éclaircissage est appliqué à des variétés qui ont tendance à produire des grappes trop lâches. Cet éclaircissage peut être réalisé dès que les inflorescences se séparent du bourgeon.

L’éclaircissage de grappes entières peut être aussi réalisé quand la baie est nouée. C’est un éclaircissage post-floral. Ses objectifs sont d’éliminer les baies mal formées ou très petites, de déterminer le nombre ou le volume de fruits par plante selon sa formation, la variété et la vigueur individuelle.

L’éclaircissage partiel de raisins consiste à aménager la forme et la taille des grappes et à diminuer la densité des baies. Normalement, on pratique un épointage de la partie inférieure de la grappe, élimination qui peut réduire la longueur de la rafle jusqu’à 60-70%. Ainsi, la grappe acquiert une forme ronde et mûrit uniformément. En même temps, on élimine des ramifications latérales en vue de rendre les grappes plus souples, et chez les variétés à grappes épaulées avec des ramifications latérales longues, on dépointe également celles-ci. Ce travail est complété à l’atelier d’emballage où l’on procède au nettoyage des grappes mûres, en enlevant les grains verts ou abîmés.

Essais conduits au Maroc

Des essais relatifs à cette pratique ont été menés dans une unité de production de la SODEA, située à Agouraï (région de Meknès). Le but était l’amélioration de la qualité et la maturité des raisins du cépage King’s Ruby destinés pour le marché frais, par la pratique de différents types d’éclaircissage, juste après nouaison (Tableau 2, voir fichier PDF).

Le cépage King’s Ruby se caractérise par sa productivité très importante et ses raisins de petite taille. Ainsi, toute technique visant la limitation de la charge pour éviter la surproduction des souches ne peut avoir que des effets bénéfiques sur la qualité des raisins produits. L’opération d’éclaircissage (élimination des grappes entières ou secteurs de grappe) a entraîné une amélioration de la qualité des raisins: une augmentation de la taille des baies et une amélioration de la maturité des raisins. Cependant, on n’a pas noté de relation proportionnelle entre le niveau d’éclaircissage et le niveau d’amélioration de la qualité des raisins.