La verveine

La verveine

Plante et importance de la culture au Maroc

La verveine (Verbena triphylla) est originaire du Pérou, du Chili et de l’Argentine. La plante est un arbuste pluriannuel qui peut être âgé de plus de 20 ans. Elle s’est répartie un peu partout et en particulier dans le bassin méditerranéen, en Algérie et en Tunisie où elle est utilisée dans l’industrie. On la trouve aussi dans le Sud de la France, en Espagne et en Italie.

Au Maroc, la culture est très ancienne, on la rencontre disséminée autour des villes telles que Casablanca, Rabat, Salé, Meknès, Fès, Ouazzane, Khémisset. Jusqu’en 1960, la culture de la verveine n’occupait qu’une faible superficie. Au cours de ces dernières années, cette culture a bénéficié d’une conjoncture économique favorable. Elle a pu occuper de ce fait le premier rang dans l’exploitation agricole des régions de Ghmat et Sidi Ghiat (région de Marrakech) où elle est étroitement localisée.

La verveine est utilisée dans un grand nombre de préparations: savon, extraits et sachets parfumés. En pharmacologie on lui connaît les utilisations suivantes: (1) l’huile essentielle contient du citral (30 à 35 %), du géraniol et du limonène; (2) dans les soins et la prophylaxie de la carie dentaire; (3) en ontologie conservatrice; et (4) les infusions stomatiques digestives.

Exigences édapho-climatiques

Le froid bloque toute croissance de la plante et la contraint à entrer en repos végétatif réduisant ainsi son cycle de production dans le temps et limite aussi son extension dans l’espace. La chaleur provoque le fanage et l’enroulement des feuilles, ce qui fait appel à de fortes doses d’irrigation.

Toutefois, il faut signaler que la verveine est une culture d’été. Elle végète en émettant de jeunes pousses sur le vieux bois dès que la température commence à dépasser 15°C. Son optimum de croissance est atteint entre 20 et 35°C. La verveine semble s’accommoder à tous les types de sol, mais elle préfère avec un sol argileux, riche en matière organique, profond et frais; les sols siliceux et calcaires sont à éviter.