Systèmes accélérés de reproduction chez les ovins

Conditions nécessaires au système de reproduction accélérée

Pour réussir le système de reproduction accélérée, certaines conditions doivent être satisfaites:

  • L’utilisation de reproducteurs (mâles et femelles) assaisonnés. Lorsqu’on utilise une race ayant une longue période d’anœstrus saisonnier, l’augmentation de la productivité obtenue avec l’accélération du rythme d’agnelage ne suffit pas à compenser les coûts supplémentaires de main-d’œuvre et de conduite.
  • L’utilisation des brebis prolifiques ou croisées prolifiques. Pour réussir, il est nécessaire de disposer d’un troupeau de brebis qui peuvent être:
    • saillies à n’importe quelle période de l’année;
    • lutées durant la lactation ou au début du sevrage;
    • produire principalement des doubles à chaque agnelage.

Au Maroc, toutes ces caractéristiques sont réunies dans les brebis de race D’man ou croisées D’man, comme la race synthétique DS.

– L’utilisation des béliers de races à viande qui peuvent produire des agneaux de qualité.

– L’adoption d’une conduite sanitaire et alimentaire rigoureuse. Ainsi, les brebis en fin de gestation et les brebis en lactation sont supplémentées quotidiennement en concentré selon le nombre d’agneaux qui sont allaités. Les brebis taries et les brebis en début de la gestation peuvent être maintenues sur parcours (jachère, chaumes…). Les agneaux sont soumis à un creep-feeding dès l’âge d’un mois jusqu’à la vente.

– L’adoption du sevrage précoce des agneaux parce qu’il est difficile de saillir des brebis qui allaitent. Très souvent, les agneaux sont sevrés entre 30 et 45 jours. Dans ce cas, une excellente conduite sanitaire et alimentaire doit être suivie afin d’avoir des agneaux aussi lourds que possible au sevrage.