La bâche à plat: un effet serre à moindre coût et une meilleure barrière aux insectes

Caractéristiques des bâches à plat

Les bâches utilisées actuellement appartiennent à deux familles de plastique:

  • Les films, obtenus par extrusion-soufflage, sont ensuite perforés. Les perforations peuvent prendre la forme de trous ou d’entailles.
  • Les agrotextiles, ou non tissés, obtenus à partir de filaments répartis de manière isotrope pour constituer une nappe ou voile; la cohésion de la nappe est obtenue par calandrage à chaud.
Films plastiques perforés
Films à trous

Les films perforés avec une densité entre 500 et 1000 trous par m², sont formés d’un film homogène de polyéthylène (PE), de 30 à 50 microns d’épaisseur. Parmi les qualités des films, citons la grande résistance mécanique, l’effet thermique et la transmission lumineuse. La porosité à l’air définie par un pourcentage d’ouverture, évite les excès d’humidité et minimise les inversions de température sous polyéthylène.

Les points faibles des films à trous concernent la pénétration de l’eau (faible et préférentielle) ainsi que le poids relativement élevé (45 g/m2 pour le film de 50 microns d’épaisseur) ce qui peut entraîner des blessures de certaines plantes par vent violent.

La largeur des films varie entre 1,80 à 14m. Les largeurs de 10 à 12m sont les plus couramment utilisées car ils présentent des avantages certains par rapport aux petites largeurs: économie de main d’œuvre et réduction substantielle des effets de bordure.

Films à entailles

Contrairement aux trous qui sont ouverts, en permanence, les entailles fonctionnent à la manière de valves. Elles s’ouvrent progressivement au fur et à mesure de la croissance des plantes et de l’élévation de températures. les Films Xiro comportaient au départ 88.000 entailles minuscules par m2.

Les essais réalisés à travers l’Europe, en 1974, ayant montré que la porosité était insuffisante et que notamment l’eau ne pénétrait que difficilement; ont permis d’évoluer vers des entailles larges de 10 mm et de les disposer en quinconce à 4 mm d’intervalle, pour obtenir une densité de 30.000 entailles par m2.

Agrotextiles

Les agrotextiles sont très légers, minces et souples. Ils présentent généralement une bonne homogénéité et une forte porosité, qui n’est pas localisé comme c’est le cas chez les films perforés, mais mieux répartie à l’échelle de liaisons inter-fibre. Ils transmettent à taux élevé le rayonnement solaire et notamment le rayonnement photosynthétiquement actif. Ils bloquent efficacement l’infrarouge long, d’où un certain effet de serre, d’autant meilleur qu’il y a présence de condensation sur la paroi.

La porosité à l’air est de l’ordre de 10% ce qui laisse plus de souplesse à l’utilisateur pour le débâchage. Ces agrotextiles sont fabriqués à partir de polypropylène, de polyamide et de polyester (Tableau 1) (Voir fichier pdf).