La pollinisation des arbres fruitiers

Optimisation de la pollinisation

Chez les espèces du genre Prunus, l’auto-incompatibilité de type gamétophytique est commune à plusieurs variétés fruitières. Elle limite la culture monovariétale et impose l’association de variétés inter-compatibles pour optimiser la pollinisation.

1- Rosacées à pépins
a- Poirier

Les variétés de poirier sont autostériles et nécessitent d’être associées à des variétés pollinisatrices. Les cas d’inter- stérilité sont rares mais la parthénocarpie (développement des fruits en l’absence de pépins dû à l’absence de fécondation ou à un avortement très précoce de l’embryon) peut conduire à une production normale chez certaines variétés. Les associations utilisées sont Williams et Guyot, Passe-Crassance et Williams, Coscia et Santa Maria. Certaines fleurs issues du dernier flux de floraison évoluent normalement en fruit sans fécondation. Les fruits restent de petit calibre et de qualité gustative insuffisante.

Outre l’effet bénéfique d’une bonne fécondation croisée sur le rendement, les pépins constituent des centres très actifs de production ou d’accumulation de diverses hormones qui jouent un rôle important dans la qualité du fruit.

b-Pommier

L’inflorescence du pommier est un corymbe de 5 à 6 fleurs hermaphrodites avec une forte tendance à l’allogamie. Les variétés de pommier présentent un degré d’autostérilité variable, mais on ne connaît pas de variétés suffisamment autofertiles pour qu’elles ne bénéficient pas d’une fécondation croisée. La parthénocarpie y est exceptionnelle avec un taux de 2 à 3%. Il est nécessaire d’associer des variétés pour la pollinisation. Les pollinisateurs Golden Gem, Perpetu et Evereste conviennent à la pollinisation des variétés conventionnelles. La disposition des variétés pollinisatices varie selon leur importance commerciale et peut se faire en ligne ou en bloc.

– Disposition en ligne

Elle consiste à planter un arbre pollinisateur tous les 25 m sur la ligne avec une disposition en quinconce. Ce dispositif est utilisé avec les pommiers pollinisateurs.

– Dispositif en bloc

Il repose sur la plantation de blocs variétaux de même taille si les cultivars ont le même intérêt commercial. Lorsqu’une variété a une importance commerciale prédominante, deux lignes d’arbres pollinisateurs peuvent être intercalées.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: