Fertilisation foliaire potassique des agrumes: Effet sur la production et la qualité du clémentinier “Cadoux”

Effet de la fertilisation foliaire sur la qualité du jus de fruit

 Teneur en jus

Pour tous les traitements et quelle que soit la densité, la teneur en jus dans les fruits répond aux normes standards à l’exportation des fruits de la clémentine marocaine qui doit être au moins égale à 40%.

Les effets de la fertilisation foliaire potassique différent selon la densité, d’une part, et les concentrations de KNO3 / K2SO4 en potassium et les nombres d’applications foliaires, d’autre part.

En effet, pour la faible densité D1, l’augmentation du nombre d’applications foliaires, pour une concentration en potassium dans KNO3 ou K2SO4, est accompagnée d’une augmentation de la teneur en jus dans les fruits. Ces augmentations varient en hausse de 0,5 et 1,8% entre les traitements 5%-KNO3 x 3 et 5%-KNO3 x 2; 8%-KNO3 x 3 et 8%-KNO3 x 2 et en baisse entre les traitements 4%-K2SO4 x 3 et 4%-K2SO4 x 2 avec un taux de 0,92 %.

Pour la moyenne densité D2, les teneurs en jus diminuent avec l’augmentation du nombre d’applications foliaires pour les concentrations faibles, ceci pour les deux sources de potassium et augmentent avec l’augmentation du nombre d’applications foliaires pour les fortes concentrations des sources de potassium.

Pour la densité D3, les teneurs en jus chez les traitements varient considérablement. Le taux de jus le plus élevé est enregistré chez le traitement 4%-K2SO4 x 2 avec une teneur de 45 %.

Acidité du jus

L’acidité du jus de fruit de la clémentine Cadoux, chez tous les traitements, sont correctes et répondent aux normes posées par l’Etablissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACCE) qui exigent une acidité comprise entre 0,8 et 1,5%. En effet, les fruits de clémentine ayant un taux d’acidité en dehors de cette fourchette présentent un goût insipide ou acide.

Nous avons noté un effet remarquable du potassium sur la teneur en acides, notamment acide citrique anhydride, dans les fruits de Cadoux. En effet, quelle que soit la densité ou la source de potassium appliquée, l’augmentation du nombre d’applications foliaires potassiques provoque une augmentation du taux d’acidité dans les fruits.

Ces résultats sont en accord avec ceux de la littérature qui indiquent qu’une augmentation du taux de potassium dans les feuilles, suite aux augmentations des concentrations et/ou du nombre d’applications foliaires à base de potassium, induit une augmentation de la teneur en acidité dans les fruits d’agrumes.

Teneur en sucres solubles

Le marché d’exportation de la clémentine marocaine exige un taux minimum de sucres solubles totaux (TSS) égal à 9%.

Chez tous les traitements de fertilisation foliaire potassique ainsi que chez le témoin, et quelle que soit la densité, les teneurs en TSS sont largement supérieures aux normes d’exportations de la clémentine.

La fertilisation potassique foliaire a légèrement amélioré le taux des sucres totaux des fruits avec une meilleure efficacité du KNO3 par rapport au K2SO4 (Figure 3).

Indice de maturité du fruit

Selon les normes posées par l’EACCE, un indice de maturité minimum de 7 est exigé pour l’exportation de la clémentine marocaine. D’autres pays importateurs de la clémentine marocaine exigent un ratio TSS/A entre 7 et 7,5.

Chez tous les traitements de fertilisation foliaire potassique, toutes densités confondues, l’indice de maturité des fruits dépasse 10,6. Cet indice varie, pour une densité donnée, selon la source de potassium appliquée en fertilisation foliaire. Il est faible chez les traitements qui ont reçu le nitrate de potassium et il est supérieur chez les traitements qui ont reçu le sulfate de potassium comme source de potassium en application foliaire.