Fertilisation foliaire potassique des agrumes: Effet sur la production et la qualité du clémentinier “Cadoux”

Effet de la fertilisation foliaire sur  le rendement

Les productions de fruits selon les densités de plantation sont respectivement de 174; 160 et 116 kg/arbre pour la faible (D1), la moyenne (D2) et la forte densité (D3). En termes de production à l’hectare, les rendements respectifs des densités D1, D2 et D3 sont de 48,1; 53,7 et 55,3 T/ha.

Concernant l’effet de la fertilisation foliaire potassique, nos résultats indiquent clairement que l’augmentation de la concentration en potassium ainsi que l’augmentation du nombre d’applications foliaires, aussi bien du nitrate de potassium que du sulfate de potassium, ont induit une augmentation de la production des arbres (Figure 4).

Pour les traitements en deux applications foliaires, l’augmentation de la concentration en potassium n’a pas induit une augmentation significative de la production.

Ces résultats sont en accord avec ceux de la littérature qui indiquent que l’augmentation des fréquences de traitements ainsi que les concentrations en potassium en application foliaire sur agrumes, trois à cinq semaines après que le calibre des fruits ait atteint un diamètre de 20 à 25 mm, induit une augmentation de la production.

Pour les densités D1 et D2, les traitements 8%-KNO3 et 4%-K2SO4 en trois applications foliaires étaient les plus efficaces dans l’amélioration de la production du clémentinier Cadoux, ils ont enregistrés respectivement des productions (en D1) de 204 et 195 Kg/arbre face au témoin qui a produit seulement 160 Kg/arbre. Cette augmentation de la production par rapport au témoin et de 21,5 % et 17,6 % respectivement pour les traitements 8%-KNO3 x 3 et 4%-K2SO4 x 3 (Photo 3).

Au niveau de la densité moyenne D2, le traitement 8%-KNO3 x 3 s’est avéré le plus performant, il a induit une production de l’ordre de 184 Kg/arbre contre 145 Kg/arbre chez le témoin, soit une augmentation de la production de 21,2%. Les traitements 5%-KNO3 x 3 et 4%-K2SO4 x 3 ont générés des productions appréciables, respectivement de l’ordre de 173 et 175 Kg/arbre, soit une amélioration des productions de l’ordre de 16,5% par rapport au témoin.

Pour la forte densité (D3), les traitements 5%-KNO3, 8%-KNO3 et 4%-K2SO4 en trois applications foliaires s’avèrent être les plus efficaces pour l’amélioration de la production du clémentinier Cadoux. Il n’y a pas de différence significative entre ces deux traitements et les productions enregistrées à leur niveau sont  de 130 Kg/arbre, soit une amélioration de 18% par rapport au témoin.