Fertilisation foliaire potassique des agrumes: Effet sur la production et la qualité du clémentinier “Cadoux”

Effet de la fertilisation foliaire sur les fruits

Le poids des fruits

Les poids moyens les plus élevés, environ 96 g par fruit, ont été enregistrés avec la densité moyenne (D2: 6 x 5 m) alors que les poids moyens les plus faibles, environ 91 g, sont obtenus avec la forte densité (D3: 6 x 3,5 m). Quelle que soit la densité de plantation, le témoin a enregistré les plus faibles valeurs des poids des fruits (Figure 1).

Pour la faible densité D1, les traitements à 8% de KNO3, avec deux et trois applications foliaires, se sont avérés les plus efficaces dans l’amélioration du poids moyen du fruit. Ils ont enregistré des poids respectifs de 98,2 et 98,6 g, soit un gain moyen de 6,3% par rapport au témoin.

Pour la densité moyenne D2, ce sont les traitements à forte dose d’engrais ou à trois applications qui ont pu donner les meilleures valeurs des poids des fruits de l’ordre de 98,5 g.

Pour la forte densité D3 (6 x 3,5 m), le traitement 4% K2SO4 avec trois applications foliaires a donné le meilleur poids des fruits, avec une moyenne de 93,6 g comparé au témoin, 89,0 g seulement, soit un gain en poids de 5%.

Il faut noter que quelle que soit la densité de plantation ou la source de potassium, les traitements à faibles doses, en deux applications foliaires seulement, ont enregistré les poids moyens les plus faibles par rapport aux autres traitements.

En termes d’efficacité, les traitements à doses élevés en potassium (8% KNO3 ou 4% K2SO4) en trois applications foliaires sont à retenir dans un programme de fertilisation foliaire, à base de potassium, pour l’augmentation du poids et du calibre des fruits du clémentinier.

Le calibre des fruits

Les traitements de fertilisation potassique en trois applications foliaires ont enregistré les meilleurs pourcentages du calibre extra (Cal 1-3), quelle que soit la source de potassium (KNO3 ou K2SO4) ou la densité de plantation (Tableaux 3, 4 et 5).

Le traitement 8%-KNO3 x 3 a donné le plus grand pourcentage en calibre extra et ceci quelle que soit la densité de plantation. Pour les trois densités de plantation (D1, D2 et D3), ce traitement a induit un taux de calibre extra d’environ 73; 63 et 57 %, contre 8; 9 et 7,5% enregistrés chez le témoin.

Les traitements avec seulement deux applications foliaires ont été beaucoup moins efficaces dans l’amélioration du calibre par rapport aux traitements appliqués trois fois.

Ces résultats montrent l’efficacité des applications foliaires potassiques sur l’amélioration du calibre des fruits du clémentinier (Photo 1).

Il faut noter que toute augmentation de la densité de plantation induit aussi une diminution du calibre des fruits. Il est donc judicieux de choisir une densité faible (D1 = 6 x 6 m²) pour atteindre un taux de calibre commercial rémunérateur (calibre 1-3 et 4).

Nos résultats confirment ceux de la littérature qui montrent que l’augmentation des doses et des fréquences d’applications foliaires de potassium s’accompagne d’une augmentation du calibre des fruits d’agrumes.

La coloration de l’écorce du fruit

En général, quelle que soit la densité de plantation, tous les traitements d’application de fertilisation potassique foliaire ont induit une  couleur de l’écorce des fruits plus rougeâtre que le témoin; ou en d’autres termes, la couleur de la peau des fruits du témoin tend plus vers le vert par rapport aux fruits des arbres ayant reçu une fertilisation foliaire potassique (Photo 1 et 2).

Pour la faible densité D1, les traitements 5%-KNO3 x 3 et 2,5%-K2SO4 x 2 ont amélioré le plus la couleur de l’écorce des fruits, enregistrant ainsi une différence d’écart de couleur de plus de 10 unités par rapport au témoin.

Pour la moyenne densité D2, c’est le traitement 8%-KNO3 x 3 qui a amélioré d’une manière significative la couleur de l’écorce du fruit en comparaison avec les autres traitements de fertilisation foliaire potassique.

Pour la forte densité D3, les traitements 5%-KNO3 x 3, 8%-KNO3 x 3 et 2,5%-K2SO4 x 2 ont amélioré le plus la couleur de la peau des fruits par rapport au témoin.

L’indice de couleur (IC), dont la valeur traduit l’intensité de la couleur orange-rouge, a été significativement réduit à mesure que la densité de plantation augmente. Les valeurs enregistrées sont respectivement de 5,52; 4,80 et 3,99 pour D1, D2 et D3.

Tous les traitements de fertilisation potassique foliaire ont une valeur moyenne d’IC supérieure à celle du témoin, ce qui montre que les applications foliaires à base de potassium ont un effet positif sur l’amélioration de la coloration des fruits du clémentinier Cadoux. Les applications foliaires à base de KNO3 ont été plus efficaces à améliorer la couleur du fruit en comparaison avec K2SO4 (Photo 1).

Au sein de la faible densité D1, ce sont les traitements 5%-KNO3 x 3 et 2,5%-K2SO4 x 2 qui ont eu les plus grandes valeurs d’IC, soit respectivement 6,3 et 6,4.

Pour la moyenne densité D2, c’est le traitement 8%-KNO3 x 2 qui s’est montré supérieur en termes d’amélioration de couleur des fruits de Cadoux par rapport aux autres traitements. Son indice de couleur (IC = 5,5) est supérieur à celui du traitement 2,5%-K2SO4 x 3 (IC = 4,2) de 19,6%, ce qui est énorme.

Pour la forte densité D3, le traitement 5%-KNO3 x 3 a induit la plus grande valeur d’indice de couleur (IC= 4,6) alors que les traitements 8%-KNO3 x 2 et 2,5%-K2SO4 x 3 ont induit les plus faibles valeurs.

Dans la littérature, il est rapporté un effet positif de la fertilisation foliaire à base de potassium sur la coloration des fruits d’agrumes. Il est aussi rapporté que des concentrations élevées de potassium appliqué sur agrumes ont induit des fruits verts par rapport à l’application d’une faible concentration.

Nos résultats coïncident effectivement avec ceux d’autres recherches dans la mesure où le traitement 4%-K2SO4 en deux applications a donné les plus faibles valeurs d’indice de couleur et a été à l’origine d’un retard de coloration des fruits de clémentinier Cadoux, et ceci quelle que soit la densité.

En revanche, les traitements à base de KNO3, 5%-KNO3 et 8%-KNO3 respectivement en deux et trois applications foliaires ont amélioré positivement la coloration des fruits du clémentinier Cadoux. La même constatation a été notée pour les traitements 2,5%-K2SO4 et 4%-K2SO4 à base de K2SO4.

On peut conclure, à priori, que la fertilisation foliaire à base de nitrate de potassium à 5 et 8% en trois applications foliaires et celles à base de sulfate de potassium à 2,5 et 4%,  respectivement en deux et trois applications foliaire sont les plus efficaces pour l’amélioration de la coloration des fruits du clémentinier Cadoux.

La fermeté du fruit

Quelle que soit la densité, le témoin a enregistré des valeurs de fermeté les plus élevées, soient 405; 366 et 402 g/0,5 cm² respectivement pour les densités D1, D2 et D3. En outre tous les traitements ont des fermetés de fruits acceptables qui varient entre 300 et 415g/0,5cm².

L’épaisseur de l’écorce du fruit

Pour tous les traitements de fertilisation foliaire potassique, quelle que soit la densité de plantation et la source du potassium, l’épaisseur de l’écorce du fruit, qui est en moyenne de 11,5 mm, augmente à la fois avec la concentration du potassium dans l’engrais appliqué et avec le nombre d’applications foliaires.

Nos résultats sont en accord avec ceux rapporté dans la littérature qui indiquent que des apports croissants en potassium, appliqués en fertilisation foliaire, induisent une augmentation de l’épaisseur de l’écorce du fruit d’agrumes.

Cette caractéristique d’augmentation de l’épaisseur de la peau du fruit est recherchée dans la mesure où elle confère au fruit une résistance aux insectes.