Fertilisation foliaire potassique des agrumes: Effet sur la production et la qualité du clémentinier “Cadoux”

Conclusion et recommandations

Les résultats obtenus suite aux applications foliaires potassiques sur la production et la qualité des fruits du clémentinier Cadoux nous ont permis de retenir ce qui suit:

  •  Les teneurs en potassium des feuilles ont augmenté deux semaines après les dernières applications foliaires potassiques, ceci chez tous les traitements sauf chez les témoins où une diminution de la teneur en potassium dans les feuilles fût remarquée. Ceci montre l’efficacité et la rapidité d’absorption du potassium par voie foliaire, comparée aux applications du potassium au niveau du sol dont l’absorption est relativement lente. Les teneurs des autres macro-éléments (P, Mg et Ca) n’ont pas été affectées.
  •  L’application foliaire de 8% KNO3 en 3 applications a induit des taux en calibre 1-3 (57-63 mm) et en calibre 4 (51-56 mm) les plus élevés et ceci quelle que soit la densité de plantation. Ces taux en calibre 1-3, sont de 73; 63 et 57% contre 8; 9 et 7% seulement chez le témoin, respectivement pour les densités D1 (faible), D2 (moyenne) et D3 (forte). Par ailleurs, tous les traitements foliaires ont induit un taux en calibre 1-3 et 4 supérieurs au témoin.
  •  Une amélioration de la coloration de l’écorce des fruits est observé chez tous les arbres ayant reçu une pulvérisation potassique foliaire. En faible densité, les traitements 5% KNO3x3 et K2SO4x2 ont enregistrés les meilleurs indices de couleur (IC) respectivement de l’ordre de 6,30 et 6,36. Avec la moyenne densité, c’est le traitement 8% KNO3x2 qui a amélioré le plus la coloration des fruits (IC= 5,45). Pour la même concentration en potassium et le même nombre d’applications foliaires, K2SO4 a enregistré un IC=4,49 seulement, soit une perte de 0,96 par rapport au traitement à base de KNO3. Avec la forte densité, c’est le traitement 5% KNO3 en 2 applications foliaires qui a induit un IC= 4,60 le plus élevé. En général, ce sont les traitements KNO3 qui ont amélioré le plus l’IC des fruits.
  •  La teneur en jus n’a pas été affectée par les traitements, ceci quelle que soit la source de potassium et le nombre d’applications foliaires. Les taux de jus, chez tous les traitements, sont compris entre 44,0% et 41,6%.
  •  Les indices de maturité (TSS/A) des traitements à base de K2SO4 sont significativement supérieurs à ceux de KNO3. Ces écarts sont de 0,4 à 0,7 points.
  •  L’épaisseur de l’écorce du fruit augmente à la fois avec l’augmentation de la concentration du potassium dans l’engrais foliaire appliqué et avec le nombre d’applications foliaires.
  •  En termes de production, l’augmentation de la concentration en potassium ainsi que le nombre d’applications foliaires ont induit une augmentation de la production des arbres en fruits. En effet, pour les densités D1 et D2, les traitements 8% KNO3 et 4% K2SO4 en 3 applications foliaires sont les plus efficaces quant à l’amélioration de ce paramètre, ils ont enregistré des productions successives de 204 et 195 Kg/arbre comparé au témoin à 160 Kg/arbre seulement; soit des augmentations respectives de 21,5 et 17,7%. Pour la forte densité (D3), les traitements 5%-KNO3, 8%-KNO3, 4%-K2SO4 en 3 applications foliaires sont avérés les plus efficaces pour l’amélioration de la production des arbres. Les productions enregistrées sont autour de 130 Kg/arbre, soit une amélioration de 18% par rapport au témoin.
  •  En termes d’efficience d’engrais foliaire, c’est le traitement 4% K2SO4 qui a permis un gain maximal de l’ordre de 28 Kg de fruits par Kg d’engrais utilisé, en densité D1.

Au terme de ce travail, on peut conclure que la fertilisation foliaire potassique par le nitrate de potassium ou le sulfate de potassium, sur le clémentinier Cadoux, a permis l’augmentation de la production de fruits et l’amélioration de leur qualité (calibre, coloration, épaisseur de l’écorce, teneur en jus, indice de maturité). D’autre part, cette pratique culturale permettra un retour d’argent intéressant pour l’agrumiculteur.

A. HAMZA (1), M. EL GUILLI (2), R. BOUABID (3), A. BAMOUH (4),
A. ZOUAHRI (5) et R. LFADILI (6)

(1) Chercheur au CRRA-Kénitra, Laboratoire d’Agronomie et de Qualité
(2) Chercheur au CRRA-Kénitra, Laboratoire de Phytopathologie
(3) Professeur à ENA-Meknès, Département Sciences du sol,
(4) Professeur à IAV Hassan II, Département Production, Protection et Biotechnologie Végétale
(5) Chercheur à UR d’Environnement et de ressources naturelles, INRA-Rabat
(6) Agrumiculteur à Bel Ksiri

Clementine is one of the most popular group of citrus. It is appreciated by consumers all over the world. ‘Cadoux’ is a Moroccan cultivar of clementine with a fruit of small to medium size. It has been reported that preharvest factors such as cultural practices, especially fertilization, affect yield and quality of citrus fruit. This study reports the results of research carried out in two orchards (Sidi Alla Tazi and Belksiri located in the Gharb region North western of Morocco) to assess the influence of KNO3 (5 and 8% w/v) and K2SO4 (2,5 and 4% w/v) as foliar sprays on yield and fruit quality parameters. Healthy mature trees (23 years old) of ‘Cadoux’ grafted on Citrange carrizo rootstock were used and treatments were applied as foliar sprays to the point of run-off. Two and three foliar applications (two weeks between each one) of each foliar soluble fertilizer mentioned above were applied. Yield, fruit size, juice content, acidity, Total soluble sugar, maturity index, firmness, colour rind and thickness were recorded. leaves K content and others nutrients such as P, Mg, and Ca were measured in order to examine the effect K foliar applications on nutrient balance. Economical aspects of K foliar spray on citrus is studied and discussed. Based on these results some recommendations and perspectives are made.