Fertilisation foliaire potassique des agrumes: Effet sur la production et la qualité du clémentinier “Cadoux”

Site expérimental et mesures réalisées

L’expérimentation a été conduite en 2007 au domaine expérimental de l’INRA à Sidi Allal Tazi (Gharb) sur un sol argileux et la variété concernée est le clémentinier Cadoux greffé sur Citrange carrizo. Des arbres sains, âgés de 23 ans, ne montrant aucun signe de carence minérale et homogènes ont été choisis pour cette expérimentation. Le dispositif expérimental est un split-plot avec trois blocs, trois densités de plantation (D1: 6 x 6; D2: 6 x 5 et D3: 6 x 3,5 m²) (grandes parcelles) et 9 traitements de fertilisation potassique foliaires (petites parcelles).

Les caractéristiques du sol de la parcelle d’essai indiquent que les différents horizons sont pourvus en matière organique (MO), en phosphore et en potasse. Les teneurs en ces éléments sont acceptables et suffisantes pour une production de clémentinier (Tableau 1).

Les traitements expérimentaux correspondent à une dose d’engrais et un nombre d’application foliaire (2 ou 3 fois) pour une densité de plantation donnée (D1, D2 ou D3). Deux sources de potassium (engrais minéraux solubles) sont testées: nitrate de potassium (KNO3) et sulfate de potassium (K2SO4). Les doses d’application des engrais foliaires testées sont  5 % et 8 % pour KNO3; 2,5 % et  4 % pour K2SO4. Le témoin est traité à l’eau seule.

Les concentrations des applications de KNO3 correspondent à celles recommandées dans la littérature. Les doses appliquées de K2SO4 correspondent à une teneur en potassium équivalente à celle contenue dans KNO3. Les dates d’applications foliaires sont les suivantes: 16 Juillet 2007, 03 Août 2007 et 21 Août 2007.

Les paramètres de production pris en compte dans cette étude sont le calibre du fruit, son poids et le rendement, alors que ceux de la qualité sont l’épaisseur de la peau, le taux de jus, l’acidité, le degré Brix, l’indice de maturité, la fermeté et la couleur de l’écorce du fruit.

Effets de la fertilisation foliaire sur la teneur des feuilles en éléments minéraux

Les teneurs des feuilles en potassium du clémentinier Cadoux ont augmenté deux semaines après les dernières applications foliaires potassiques. Cette augmentation est observée chez tous les traitements sauf chez le témoin où une diminution de la teneur en potassium dans les feuilles fût remarquée (Tableau 2).

L’augmentation du potassium dans les feuilles des traitements fût indépendante de la source du potassium (KNO3, K2SO4) et du nombre d’applications foliaires. Les augmentations en K après les applications foliaires potassiques atteignent 40% alors que chez le témoin cette teneur a chuté de 15% par rapport à sa teneur initiale avant les applications d’engrais foliaires.

L’augmentation importante de la teneur en potassium (K) des feuilles témoigne de l’efficacité et de la rapidité d’absorption par l’application foliaire d’engrais à base de potassium, comparée à une application au niveau du sol.

Les niveaux de phosphore (P) et de magnésium (Mg) n’ont pas été affectés par les applications foliaires potassiques. Les concentrations en Mg furent avant les applications à un niveau inférieur à l’optimum, selon les standards et ceci, chez tous les traitements. Par ailleurs, les teneurs en calcium (Ca) sont aux normes avant et après les applications foliaires.