Fiche technique : La culture du tournesol

Fertilisation: La fertilisation raisonnée

Fertilisation azotée: au maximum 60 unités d’azote/ha

Un tournesol bien enraciné valorise mieux l’azote des couches profondes du sol. Les besoins totaux de la culture en azote pour un rendement de 25 qx/ha sont 115 unités/ha. Les recherches ont montré que la dose maximale que peut valoriser la culture du tournesol est de 60 unités/ha avec un gain de rendement de 3 qx/ha au plus par rapport à l’absence de la fertilisation azotée.

Dose conseillées d’engrais azotés (Unités N/ha)
Sol superficiel à faible minéralisation 40 – 60
Sol moyennement profond à forte minéralisation 30 – 40
Sol profond à forte minéralisation et forts reliquats 0

 

L’apport de l’azote est préconisé, au semis ou avant, sous forme d’engrais de fond sauf en irrigué où le fractionnement est justifié.

Fertilisation phospho-potassique

Objectif: viser à compenser les exportations par la culture qui sont de 20 unités en P2O5 et 40 unités en K2O sur des besoins de 30 et 40 unités/ha respectivement pour P et K et pour un rendement de 25 qx/ha.

A défaut d’analyses du sol, les doses conseillées en engrais phosphatés et potassiques sont:

Fertilisation phospho-potassique (Unités/ha)
P2O5 Tous types de sol 30 – 50
K2O Sols tirs, Dehs (bien pourvus) 0
Sols Rmel ou en irrigué 60

 

Bore

Des carences en bore sont observées sur des sols peu profonds et riches en calcaire.

Dans des situations à risques, il est conseillé d’incorporer au sol 400 g de bore/ha avant le semis.