Fiche technique : La culture du tournesol

Maladies

Reconnaissez les symptômes
Mildiou: une maladie redoutable à prendre en compte

Le mildiou est présent sur l’ensemble des régions de production du tournesol. La nuisibilité de la maladie est très forte: lorsque la plante est atteinte, la production des graines sur le capitule est nulle. La présence sur feuilles se manifeste à la face inférieure par un duvet blanc le long des nervures. En attaque primaire, la plante est nanifiée avec le capitule dressé et stérile.

La lutte par les semences. Les seuls moyens de lutte actuellement sont:

  • Soit l’utilisation de variétés hybrides qui résistent à la maladie par voie génétique (contre la race européenne) et par traitement des semences (contre les autres races);
  • Soit l’utilisation de semences populations, traitées au métalaxyl (Apron 35 SD) à raison de 6 grammes de produit commercial par kilogramme de semence.

Ravageurs

Les fontes de semis et les attaques de l’hypocotyle causées par les insectes du sol sont parfois nuisibles aux stades très jeunes de la culture.

Sur les parcelles à risque (attaque sévère par le passé), il est conseillé de traiter préventivement le sol avec un produit de pré-semis incorporé à base de Lindane (1350 g/ha de m.a).

À partir de la floraison, des dégâts de pyrale du tournesol et de cétones sont parfois occasionnées sur graines mais sans nuisibilité.

Oiseaux

Les dégâts les plus importants sont rencontrés à la maturité sur champs isolés ou à maturité décalée.

Au sein d’une même zone de culture, il y a intérêt à regrouper les semis afin de diluer les attaques des oiseaux.