Eléments d’aide au raisonnement de l’échantillonnage du sol en parcelle agricole

Au Maroc, une certaine expérience en matière d’échantillonnage de sol existe, mais peu de littérature pour en formaliser la procédure complète a été publiée.

Le but de ce bulletin est de présenter une synthèse sur le sujet, alliant éléments agronomiques, statistiques et de recherches disponibles dans le contexte marocain, afin d’aider le praticien à mieux raisonner l’échantillonnage, depuis le moment où il a été décidé de procéder au prélèvement, jusqu’à la remise de l’échantillon au laboratoire pour analyse.

Télécharger

Nécessité de la prise en compte du système de culture et du type de sol

L’espace de terrain, concerné par le projet d’échantillonnage, est composé de plusieurs parcelles, de différents types de sol et de différents systèmes de culture (grandes cultures, cultures maraîchères, agrumes, vigne,… etc.).

Du point de vue agronomique, les recommandations d’engrais ne peuvent confondre entre eux des types de sol différents ou des systèmes de culture différents. Il s’en suit alors que le nombre potentiel de sous espaces à prendre en considération pour réaliser l’échantillonnage du sol est donné par le tableau cartésien type de sol x système de culture.

L’expérience montre que la subdivision de l’espace est plus importante pour l’arboriculture, où le raisonnement du choix de l’unité d’échantillonnage peut être poussé, au sein d’un même système de culture global, jusqu’à la variété ou le porte greffe, que pour la grande culture où la rotation de plusieurs espèces est souvent traitée comme un tout.

D’une manière générale, dans un terroir agricole de superficie réduite, il est peu probable que tous les types de système de culture soient présents, en même temps, dans tous les types de sol. De même, au moment de l’échantillonnage, certains espaces peuvent être non concernés par l’objectif poursuivi. Si bien qu’en définitive, dans la pratique, le nombre réel d’espaces devant faire l’objet de la prospection, peut être largement inférieur au nombre théorique.