4.8 C
New York
mardi, décembre 7, 2021

Buy now

Productivité des ovins et bovins en zone de montagne: Cas de la Province d’Azilal

Résultats technico-économiques

Troupeaux de phénotype Sardi en moyenne montagne

Les performances techniques et économique des conduites testées dans les deux systèmes ont montré que, pendant une campagne normale, les performances moyennes des troupeaux de phénotype Sardi pourraient atteindre des valeurs de 95% pour la fertilité, 1,08 agneaux/brebis ayant mis bas pour la prolificité, 92,3% pour la productivité numérique au sevrage et 17,7 kg de poids vif sevré par brebis mise à la lutte pour la productivité pondérale au sevrage (soit des supériorités respectives de 17,3%, 8%, 34% et 106% par rapport aux troupeaux conduits selon les techniques des éleveurs de la région) (Tableau 2, voir fichier PDF).

Les résultats obtenus sur les performances de croissance pré-sevrage montrent que les agneaux de phénotype Sardi, élevés selon la conduite améliorée, ont pu enregistré 3,62; 8,76 et 19,2 kg respectivement pour les poids à la naissance, 30 et 90 jours, et de 171 et 174 g pour les GMQ 0-30 et 30-90 j, soit des supériorités respectives de 19,9%, 39,3% et 53,6% pour les poids et de 57% et 67% pour les GMQ (Tableau 3, voir fichier PDF).

Côté performances d’engraissement, les agneaux de phénotype Sardi, élevés selon la conduite testée, ont réalisé des performances moyennes de 235 g/jour pour le GMQ à l’engraissement et 4,73 UFV/kg de gain de pois vif pour l’indice de consommation (Tableau 4, voir fichier PDF).

Ainsi, la marge bénéficiaire estimée suite à la conduite de 10 brebis et l’engraissement de leurs produits mâles selon les techniques proposées dans ce bulletin, pourrait dépasser 7200 dh, soit une moyenne de 720 dh par brebis (Tableau 2, voir fichier PDF). Cette valeur dépasse d’environ 3000 dh ou de 67% la marge estimée pour 10 brebis conduites selon les pratiques des agriculteurs dans la zone.

Par ailleurs, les résultats ont montré qu’une simple mise à l’engrais d’un effectif de 5 agneaux Sardi pendant 72 jours et selon la conduite testée, permettrait de dégager une marge bénéficiaire estimée à plus de 1.800 dh (Tableau 4, voir fichier PDF).

Troupeaux de population Rahalya en haute montagne

La conduite testée sur les troupeaux Rahalya de la région d’Ait Bouguemmaz a permis d’obtenir des performances moyennes de 97% pour la fertilité, 1,05 agneaux/brebis ayant mis bas pour la prolificité, 93,8% pour la productivité numérique et 17,9 kg de poids vif sevré par brebis mise à la lutte pour la productivité pondérale (Tableau 5, voir fichier PDF).

Les agneaux élevés selon la conduite améliorée ont enregistré des performances de 3,48; 5,14; 8,45 et 19,1 kg respectivement pour les poids à la naissance, 10, 30 et 90 jours, et de 166 et 178 g pour les GMQ 0-30 jours et 30-90 jours.

Côté performances d’engraissement, les agneaux croisés Timahdite x Rahalya, élevés selon la conduite testée, ont réalisé des performances moyennes de 202 g/jour pour le GMQ à l’engraissement et 5,5 UFV/kg de gain de pois vif pour l’indice de consommation (Tableau 6, voir fichier PDF).

Ainsi, la marge bénéficiaire estimée suite à la conduite de 100 brebis Rahalya et l’engraissement de leurs produits mâles selon les techniques proposées dans ce bulletin, pourrait dépasser 56.000 dh, soit 560 dh par brebis (Tableau 5, voir fichier PDF).

Par ailleurs, les résultats ont montré qu’une simple mise à l’engrais d’un effectif de 10 agneaux croisés Timahdite x Rahalya pendant 76 jours et selon la conduite testée, permettrait de dégager une marge bénéficiaire estimée à plus de 3.100 dh (Tableau 6, voir fichier PDF).

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: